Grippe : la campagne de vaccination 2020-2021 se poursuit

04 décembre 2020

La campagne 2020 de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 13 octobre 2020 et se poursuivra jusqu'au 31 janvier 2021 en France métropolitaine, Martinique, Guadeloupe et Guyane.

Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, la vaccination contre la grippe est essentielle pour protéger les personnes à risque de développer des formes graves de la grippe. C’est pourquoi l’Assurance Maladie a invité en début de campagne plus de 14 millions de personnes fragiles à se faire vacciner.

Après plus d’un mois de campagne de vaccination, le bilan est marqué par une très forte mobilisation des acteurs avec une dynamique de vaccination en direction des personnes cibles et une adhésion renforcée de ces personnes dans des proportions supérieures aux années précédentes.

Afin de poursuivre l’objectif de santé publique d’une progression sensible de la couverture vaccinale des plus fragiles et des plus exposés, l’État a constitué pour la première fois un stock d’État de plus de 2 millions de doses de vaccins. La mobilisation des vaccins du stock d’État se fera en plusieurs phases et a commencé dès la fin du mois de novembre.

Qui doit se faire vacciner ?

La Haute Autorité de santé (HAS) dans son avis du 20 mai 2020 insiste sur la nécessité de vacciner en priorité les personnes éligibles à la vaccination, telles que ciblées dans le calendrier des vaccinations 2020, qui sont également celles à risque d’infection grave à la Covid-19. En pratique, les vaccins leur seront réservés jusqu’au 31 décembre.

Il s’agit :

  • des personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • des personnes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques ;
  • des femmes enceintes ;
  • des personnes souffrant d’obésité (indice de masse corporel (IMC) supérieur ou égal à 40) ;
  • de l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave et des personnes immunodéprimées.

Pour se protéger, protéger leur patientèle et limiter la propagation des virus grippaux, les professionnels de santé en contact avec les personnes à risque de grippe grave sont aussi invités à se faire vacciner contre la grippe.

Le vaccin des professionnels de santé libéraux (1) et celui des personnes à risque est pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

Les personnes ne présentant pas de facteurs de risque et qui souhaitent se faire vacciner sont invitées à différer leur vaccination au début du mois de janvier.

Vaccination contre la grippe et Covid-19

Avoir eu la Covid-19 (y compris la forme grave) n’est pas une contre-indication à la vaccination antigrippale si au moment de la vaccination la personne ne présente pas de symptômes ni de fièvre. Pour les personnes ayant eu une forme sévère avec des séquelles graves (insuffisance respiratoire sévère), la vaccination contre la grippe est recommandée.

La HAS dans son avis du 20 mai 2020 recommande que les sujets identifiés comme contacts possibles d’un cas de Covid-19, et éligibles à la vaccination contre la grippe, voient leur vaccination reportée à l’issue de la période d’isolement recommandée en l’absence d’apparition de symptômes.

Modalités pratiques de vaccination

Les patients éligibles identifiés par l’Assurance Maladie ont reçu leur bon de prise en charge du vaccin. Dans le cas contraire, les médecins, sages-femmes, infirmiers et pharmaciens disposent sur amelipro d’un bon de prise en charge vierge permettant de leur prescrire le vaccin. Les pharmaciens et les infirmiers ne peuvent éditer ce bon que pour les personnes majeures éligibles à la vaccination.

Les personnes majeures éligibles à la vaccination peuvent retirer directement leur vaccin chez le pharmacien, sur présentation de leur bon de prise en charge, et se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nourrisson), infirmier ou pharmacien volontaire (sans prescription médicale préalable).

Pour être vaccinées par un infirmier, les personnes mineures doivent bénéficier d’une prescription médicale préalable à la vaccination. Celle-ci est rédigée directement par le médecin sur le bon de prise en charge.

La vaccination des personnes mineures ne peut pas être réalisée par un pharmacien.

Les gestes barrières pour tous

Il est important de rappeler aux patients que pour se protéger et protéger son entourage, il est essentiel que chacun adopte les gestes barrières et notamment le respect des recommandations sur le port du masque. Ces gestes barrières permettent de limiter la transmission des virus et notamment la grippe. Pour les personnes fragiles, les gestes barrières renforcent la protection obtenue par la vaccination.

La poursuite de la campagne de vaccination : les vaccins disponibles pour la campagne 2020-2021

Conformément aux recommandations de l'Organisation mondiale de la santé, les vaccins grippaux 2020 sont composés cette année des souches virales suivantes :

  • A/Guangdong-Maonan/SWL1536/2019/H1N1pdm09,
  • A/Hongkong/2671/2019/(H3N2),
  • B/Washington/02/2019,
  • B/Phuket/3073/2013.

Cette année, 2 vaccins grippaux tétravalents sont disponibles depuis le début de la campagne et pris en charge à 100 % par l'Assurance Maladie pour les personnes à risque de grippe grave : InfluvacTetra et VaxigripTetra.

La dynamique de la campagne a été importante et, à fin novembre, toutes les doses de ces 2 vaccins précommandées par les pharmacies d’officines et les établissements de santé et médico-sociaux sont livrées et seront rapidement dispensées en totalité.

Afin de poursuivre l’objectif de santé publique d’une progression sensible de la couverture vaccinale des plus fragiles et des plus exposés, l’État a constitué pour la première fois un stock d’État de plus de 2 millions de doses de vaccins.

La mobilisation du stock État est entré dans une phase opérationnelle depuis fin novembre qui se traduit par plusieurs séquences successives de mise à disposition des vaccins.

Les premières doses de vaccins disponibles au sein du stock État sont délivrées livrées en priorité aux Ehpad et établissements médico-sociaux pour achever la vaccination des résidents et des professionnels à leur contact.

Les vaccins du stock État mis à disposition dans ce cadre sont :

  • VaxigripTetra (Sanofi Pasteur) : pour les professionnels cibles des recommandations vaccinales et les personnes cibles ;
  • Fluozone HD (Sanofi Pasteur) : pour les personnes cibles des recommandations vaccinales de 65 ans et plus. Ce vaccin ne doit pas être administré à une personne de moins de 65 ans.

Les doses de vaccins complémentaires qui seront disponibles au sein du stock État à compter du mois de décembre pourront, le cas échéant, compléter ces besoins, mais seront principalement orientées vers le réseau officinal pour répondre aux besoins des personnes cibles des recommandations vaccinales en ville.

En savoir plus sur les modalités d’allocation des doses de vaccins du stock d’État avec le DGS urgent (PDF).

 (1) médecin généraliste, pédiatre, gynécologue, sage- femme, infirmier, pharmacien, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue et chirurgien-dentiste)