Une nouvelle rubrique sur la santé mentale pour accompagner les sages-femmes dans la prise en charge

Publié le

La dépression constitue l’une des complications les plus courantes de la grossesse et du post-partum. Le suicide représente la principale cause de mortalité maternelle au cours de la première année après l’accouchement, dépassant les maladies cardiovasculaires. Plus de la moitié des dépressions périnatales passent inaperçues, et 85 % des patientes ne bénéficient d’aucune mesure thérapeutique, même lorsque des soins sont disponibles. Cette lacune dans la prise en charge de la santé mentale des mères représente un grave problème de santé publique ayant un impact profond sur la cellule familiale et sur la société.

Le rôle des sages-femmes dans le champ de la santé mentale en périnatalité est essentiel, en particulier en matière de prévention et de détection des troubles et pathologies.

Pour les accompagner en matière d’information, de ressources et de prise en charge, l’Assurance Maladie a donc souhaité mettre à leur disposition une nouvelle rubrique « Santé mentale et maternité » sur ameli.fr. Celle-ci propose :

  • des outils de diagnostic des pathologies et d’évaluation de leur sévérité,
  • des informations sur la thérapeutique associée (hygiène de vie, accompagnement psychologique, recours à d’autres professionnels de santé, traitement médicamenteux, etc.),
  • des recommandations de bonnes pratiques,
  • des annuaires nationaux et locaux (psychiatres, psychologues conventionnés…).

La rubrique s’articule autour de 4 pathologies :

  1. les troubles anxieux et TOC (troubles obsessionnels compulsifs) durant la grossesse ;
  2. le baby blues ;
  3. la dépression durant la grossesse ;
  4. la psychose puerpérale.

Découvrir la rubrique « Santé mentale et maternité ».

En cours de chargement...