Pour un #HiverSansGrippe : la campagne est lancée

09 octobre 2017

La campagne de vaccination contre la grippe démarre aujourd’hui. Cette année, l’Assurance Maladie invite 12 millions de personnes fragiles à se faire vacciner, soit 500 000 personnes de plus qu’en 2016.

Pour rappeler aux patientes qu’il s’agit du premier geste à adopter à l’approche de l’hiver afin de se protéger soi-même et ses proches, une grande campagne d’information va se déployer sur les chaînes télévisées, dans la presse magazine et sur les réseaux sociaux pour un #HiverSansGrippe.

La vaccination, premier geste de protection

Parce que la grippe peut avoir des conséquences graves pour les personnes fragiles, le vaccin antigrippal est recommandé pour les personnes âgées de 65 ans et plus, celles atteintes de certaines maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire, par exemple), les femmes enceintes et les personnes souffrant d’obésité morbide. Pourtant, la vaccination réduit incontestablement le risque de complication grave et de transmission du virus.

Une campagne d’information pour installer le réflexe

L’épidémie de grippe de l’an dernier a rappelé la gravité de cette pathologie. En effet, 6 500 hospitalisations ont été recensées et 14 400 décès ont été attribués à la grippe, principalement chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Pourtant, moins d’une personne « à risque » sur deux s’est fait vacciner.

« Ne laissons pas la grippe nous gâcher l’hiver, vaccinons-nous » : le slogan de la campagne d’information mise en place par l’Assurance Maladie insiste sur les conséquences potentiellement graves de la grippe et présente le vaccin comme le bon réflexe à adopter à l’approche de l’hiver.

Pour toucher un large public, un spot TV sera diffusé à partir du 6 octobre durant 3 semaines sur les chaines à large audience. Ce spot est également visible sur la chaîne Youtube de l’Assurance Maladie.

Dans les espaces d’accueil de l’Assurance Maladie ainsi que sur Internet et en particulier sur ameli.fr, une vidéo va plus loin dans la pédagogie en expliquant que le premier geste pour se protéger de la grippe est la vaccination et que d’autres gestes simples peuvent augmenter la protection contre les virus.

La campagne sera présente sur les réseaux sociaux à travers une page facebook Hiver Sans Grippe ouverte durant toute la campagne et via le hashtag #HiverSansGrippe.

La campagne de communication est également relayée via trois annonces dans plusieurs titres de la presse magazine : une annonce est destinée à toutes les personnes auxquelles le vaccin est recommandé, une autre s’adresse aux seniors et une annonce concerne les femmes enceintes.

La place des sages-femmes dans le dispositif

Le rôle des sages-femmes auprès des femmes enceintes est essentiel pour les informer et leur conseiller la vaccination, qui est le premier geste de protection de la grippe, tout en expliquant l’importance des gestes barrières à adopter dès la période de circulation des virus grippaux.

Des outils pour la pratique

Pour accompagner les sages-femmes dans leur pratique, l’Assurance Maladie met à leur disposition dans la rubrique sage-femme d’ameli, un mémo pratique leur permettant de retrouver toutes les informations concernant l’organisation de la campagne de vaccination.

Par ailleurs, un bon de prise en charge sur Espace Pro leur permet de prescrire le vaccin aux femmes enceintes et à l’entourage familial du nourrisson à risque de grippe grave qui n’ont pu être invités par l’Assurance Maladie en raison des difficultés à les identifier.

Les professionnels de santé, 1ers acteurs de la protection collective

Dans la mesure où elles sont au contact des femmes enceintes, la vaccination antigrippale des sages-femmes est tout aussi recommandée. Pour les sages-femmes libérales, le vaccin est pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

3 raisons de se faire vacciner contre la grippe  :

  • Le vaccin antigrippal protège les patients les plus fragiles en limitant la contamination soignant-soigné.
  • Le vaccin antigrippal protège les professionnels de santé en diminuant les risques d’attraper la grippe.
  • Le vaccin antigrippal protège collectivement en limitant l’impact de l’épidémie sur la population.

Alors, ne laissons pas la grippe nous gâcher l’hiver.