L’avis d’arrêt de travail (AAT) évolue sur amelipro

08 juin 2017

Un médecin regarde son ordinateur

Dès le 8 juin, le service « AAT en ligne » d’amelipro évolue vers plus de simplicité.

    Une autocomplétion des motifs d’arrêt plus intuitive

    Il y a désormais 3 moyens de saisir les motifs d’arrêts :

    • soit avec la saisie des 3 premiers caractères : une liste de motifs d’arrêt correspondant est alors proposée ;
    • soit avec la saisie d’un acronyme ou d’un terme proche du motif recherché : par exemple, en saisissant « BPCO », le motif « bronchite chronique » apparaît ;
    • soit via la liste alphabétique exhaustive de motifs.

    Dans de rares situations, il est possible qu’aucun motif ne soit proposé à partir de la saisie initiale. Dans ce cas-là, il suffit de valider et de choisir le chapitre CIM 10 correspondant (classification internationale des maladies 10).

    Une impression allégée

    Suite à la transmission en ligne de l’AAT à l’Assurance Maladie, il est possible d’imprimer une seule page au lieu de deux auparavant. Cette page unique comprend :

    • le « volet employeur », à signer et remettre au patient. Ce document a la même fonction juridique que le volet 3 du cerfa S3116g ;
    • en bas de page, la « notice assuré », qui indique au patient les démarches qu’il a à effectuer.