Accompagnement pharmaceutique

21 août 2020

La convention nationale de 2012 a mis en place l’accompagnement pharmaceutique des patients sous traitements chroniques sur un certain nombre de thématiques : les patients sous AVK (avenant 1), les patients asthmatiques sous corticoïdes inhalés (avenant 4), les patients sous AOD (avenant 8), les patients âgés polymédiqués avec le bilan partagé de médication (avenant 12). Ces accompagnements s’inscrivaient jusqu’alors dans le cadre des rémunérations sur objectifs de santé publique (Rosp).

À la suite de la loi de finacement de la sécurité sociale pour 2020, les accompagnements pharmaceutiques sont désormais payés à l’acte. En conséquence, il n’est plus nécessaire de déclarer les entretiens réalisés sur amelipro. Il convient désormais de facturer via un code acte la séquence annuelle d’accompagnement et de conserver tous les justificatifs des accompagnements réalisés, comme à l’accoutumée.

L’avenant 21 (signé le 29 juillet 2020 par l’Union des syndicats de pharmaciens d'officine (Uspo), la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et l’Assurance Maladie) précise les nouvelles modalités de mise en œuvre de la rémunération des accompagnements pharmaceutiques.

Consulter le mémo sur les modalités pratiques de facturation de ces codes actes - version août 2020 (PDF).