Hypocholestérolémiants soumis à accord préalable

La prise en charge de certains médicaments hypocholestérolémiants est désormais soumise à l'accord préalable du service médical de l'Assurance Maladie.