Produits de contraste : le point sur les flacons de produits iodés de moins de 50 ml

Publié le

La réforme relative aux produits de contraste utilisés en radiologie pour les examens d'imagerie par résonance magnétique (IRM) et de scanner modifie leur circuit d’approvisionnement et leurs modalités de financement. Ces produits sont désormais intégrés dans les forfaits techniques en imagerie médicale (article 49 de la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2023).

L'ensemble des produits de contraste est concerné, à l’exception des produits de contraste iodés de petit volume inférieur à 50 ml. À compter du 1er avril 2024, les flacons de produits iodés de moins de 50 ml restent pris en charge par l’Assurance Maladie lorsqu’ils sont dispensés par les pharmacies d’officine aux patients, à la différence des flacons de 50 ml et plus. Ces produits continueront à être délivrés selon le circuit actuel.

Les produits de contraste de 50 ml et plus ne seront plus remboursables dans le cadre d'une dispensation en pharmacie de ville à compter du 1er avril 2024. Ils ne seront plus délivrés par le circuit officinal et doivent être achetés directement par les radiologues libéraux auprès des fournisseurs ou des officines (commandes à usage professionnel) et administrés aux patients au moment de leur examen.

Lire aussi : Questions / réponses sur la réforme des produits de contraste sur le site sante.gouv.fr.

En cours de chargement...