Mon espace santé s’enrichit d’un catalogue de services

Image d'un smartphone montrant le catalogue de service de Mon espace santé avec les logos des 15 services déjà référencés

[Article mis à jour le 24/11/2022]
Mon espace santé, le carnet de santé numérique proposé par le ministère de la Santé et de la prévention et l’Assurance Maladie et lancé en février 2022, poursuit son évolution.
Depuis ce mois-ci, Mon espace santé dispose d’un catalogue de services. Cette démarche inédite doit permettre aux usagers d’identifier les services de qualité et aux professionnels de santé de les conseiller sur ceux à utiliser. Elle permet aussi de mieux réguler le secteur du numérique en santé.

Concrètement, cette nouvelle fonctionnalité permet de trouver des services de qualité dédiés à la santé, au bien-être, au médico-social et au social. Il peut s’agir par exemple de sites internet et d’applications qui proposent aux utilisateurs la prise de rendez-vous médicaux, les mesures quotidiennes de leur tension ou de leur poids, le suivi de leur maladie chronique, ou encore l’accès à des portails patients d’établissement de santé.

Ces services numériques sont référencés par les pouvoirs publics et peuvent être gratuits ou payants, portés par des acteurs publics comme privés. Pour être référencés, ils doivent répondre à plus de 150 critères exigeants aussi bien sur la technique, que la sécurité et l’éthique. Sur le volet juridique, les services sont notamment évalués sur leur respect des règles liées au règlement général sur la protection des données (RGPD) et à la loi « Informatique et libertés ».

Les services de confiance référencés sont déjà visibles pour les 65,4 millions de personnes qui disposent d’un profil Mon espace santé.

En 2023, le catalogue de services va continuer d’évoluer

En 2023, ces services référencés pourront proposer aux usagers d’échanger, de manière fluide et sécurisée, leurs données dans Mon espace santé.

Concrètement, l’usager pourra choisir d’une part de stocker dans Mon espace santé ses données provenant de différentes sources (applications, sites internet, dispositifs médicaux, objets connectés, etc.) et d’autre part, de partager les données de son profil Mon espace santé avec les services numériques du catalogue.
Par exemple, une personne qui utilise une application qui collecte les données issues d’un objet connecté (balance, tensiomètre, capteur de glycémie…) pourra décider de stocker automatiquement ses mesures dans Mon espace santé. Ce sera ainsi facile de les partager avec les professionnels de son équipe de soin.

L’usager pourra aussi choisir d’utiliser les données stockées dans Mon espace santé avec un service référencé. Par exemple, dans la perspective d’un séjour hospitalier, il pourra récupérer simplement la synthèse de son profil médical pour l’utiliser dans le portail de l’établissement référencé dans Mon espace santé, afin que sa prise en charge soit plus rapide et plus efficace.
Le consentement de l’usager sera toujours demandé : il choisira les applications avec lesquelles il veut synchroniser Mon espace santé et les échanges de données qu’il autorise. L’utilisateur disposera aussi d’une traçabilité des échanges.

Mon espace santé en chiffres clés

  • Depuis mi-juillet 2022, 65,4 millions d’assurés sont dotés d’un profil Mon espace santé ;
  • Les usagers ont commencé à compléter leur profil médical : 42 % des personnes l’ayant activé ont ajouté au moins une mesure (poids, taille, tension…) dans Mon espace santé ;
  • Depuis janvier 2022, 25 millions de documents ont été envoyés aux patients dans Mon espace santé (hors alimentation SI-DEP), soit 2 fois plus en 10 mois qu’en 10 ans.

Présentation des services déjà référencés sur Mon espace santé

Avec ses 15 services référencés (dont 3 ajoutés fin novembre) dans des domaines variés, le catalogue de Mon espace santé représente déjà la diversité de l’offre de services numériques utiles pour la santé et le bien-être. Il est enrichi progressivement pour aider à mieux identifier les services dans lesquels on peut avoir confiance.

  • AP-HP patients (ajouté le 25 novembre) est un service qui permet aux patients d’utiliser les services médico-administratifs en ligne de l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) via un compte sécurisé ;
  • AppFine (Openxtrem) est un portail destiné à faciliter l’échange d’informations administratives et médicales entre les établissements et le patient mais aussi entre les médecins de ville et le patient ;
  • Le compte ameli (Assurance Maladie) est un espace personnel et sécurisé pour les bénéficiaires de l'Assurance Maladie. Il permet de suivre ses remboursements de santé et d'effectuer des démarches en ligne ;
  • FreeStyle LibreLink (Abbott) est une application mobile qui s'adresse aux personnes atteintes de diabète : elle permet de visualiser les données de glucose interstitiel à partir des capteurs FreeStyle Libre 2 d’Abbott ;
  • ID-U Santé (Abbott) est un dossier personnel d’urgence sécurisé qui, en cas d’intervention des services de secours, leur est directement accessible pour une prise en charge optimisée et individualisée ;
  • Libheros.fr permet aux patients et à leurs proches de prendre rendez-vous pour des soins à domicile (infirmiers, kinésithérapeutes, sages-femmes), des aides à domicile, ou commander du matériel médical ;
  • Livi (ajouté le 25 novembre) est un offreur de soins, expert en téléconsultation, qui permet de consulter un médecin inscrit à l’Ordre des médecins 7 jours sur 7, de 7 h à minuit ;
  • Malo (ajouté le 25 novembre) propose aux parents de veiller sur leur santé et celle de leur enfant par l’intermédiaire de questionnaires et de conseils envoyés régulièrement aux utilisateurs ;
  • Mapatho propose des actualités liées aux maladies, des listes de professionnels de santé recommandés par des patients et des associations, et des ressources pour améliorer la vie au quotidien du patient ;
  • Mémo Santé Enfant (MSA) est complémentaire du carnet de santé, il informe les parents des évènements santé importants dans la vie de leurs enfants de 0 à 16 ans et leur permet de gérer les rendez-vous en toute sérénité ;
  • Mes médicaments chez moi (Groupe La Poste) permet d'organiser la livraison de ses médicaments par facteur ou coursier en urgence et de prendre rendez-vous dans sa pharmacie partenaire, près de chez soi ;
  • MyGHT Limousin (Exolis) est un portail déployé par le centre hospitalier (CHU) de Limoges qui permet au patient de compléter son  dossier de pré-admission, lire la documentation transmise par le service qui l’accueille, et d’être ainsi pris en charge sans passer par les admissions ;
  • sante.fr est un site internet lancé par le service public d’information en santé et qui propose une information fiable et utile pour gérer sa santé. Son annuaire réunit plus de 500 000 professionnels, établissements de santé et médico-sociaux ;
  • Vidal Ma Santé est une application qui aide ses utilisateurs à intégrer leurs traitements dans leur vie quotidienne ;
  • Withings Health Mate aide ses utilisateurs à analyser ce qui compte pour une meilleure santé à long terme en s'appuyant sur un écosystème d’objets connectés et de dispositifs médicaux connectés.
Capture d'écran du site Mon espace santé avec la liste des 12 services référencés, leur picto et descriptif (liste complète dans la page)

 

En cours de chargement...