La Covid-19 ne doit pas faire oublier les autres vaccinations et leurs rappels !

12 mai 2021

Une diminution importante du nombre de vaccins délivrés pendant les périodes de confinement, y compris chez les nourrissons, a été observée (1). Une baisse de la couverture vaccinale pourrait entraîner un risque de réémergence d'autres maladies à prévention vaccinale, comme la rougeole.

La semaine européenne de la vaccination qui démarre le 17 mai 2021, peut être l’occasion de faire le point avec ses patients sur les vaccins dans le cadre d’une consultation.

Ainsi, les professionnels de santé sont invités à vérifier systématiquement le statut vaccinal de l’ensemble de leurs patients, afin de saisir toute opportunité d’effectuer, le cas échéant, un rattrapage vaccinal des vaccins qui n’auraient pas été réalisés lors des confinements successifs. Ce rattrapage doit cibler en priorité :

  • les nourrissons ;
  • les populations particulièrement fragiles pour lesquelles des recommandations particulières figurent au calendrier vaccinal (personnes avec maladies chroniques, personnes immunodéprimées, personnes âgées, femmes enceintes…).

L’Assurance Maladie a envoyé un courrier aux assurés pour faire le point sur leurs rappels

Dans ce contexte et pour aider les adultes à avoir les bons réflexes, l’Assurance Maladie a adressé aux assurés âgés de 25 ans et à ceux de 45 ans un courrier envoyé par mail ou directement dans leur compte ameli, fin avril. Il leur conseille de faire leur rappel contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP).

Pour les personnes de 25 ans, le message de l’Assurance Maladie est complété par les conseils suivants :

  • faire le rappel contre la coqueluche ;
  • vérifier si la vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) est à jour. 2 doses de vaccin ROR sont nécessaires pour tous les adultes nés à partir de 1980).

Le calendrier des vaccinations 2021 : le point

Le calendrier des vaccinations 2021 a été publié début mai, après avis de la Haute Autorité de santé (HAS). Élaboré chaque année par le ministère des Solidarités et de la santé, ce calendrier rassemble les recommandations applicables aux personnes résidant en France, en fonction de leur âge. Il émet les recommandations vaccinales « générales » et des recommandations vaccinales « particulières » propres à des conditions spéciales (risques accrus de complications, d’exposition ou de transmission) ou à des expositions professionnelles. Une des recommandations concerne la vaccination contre les papillomavirus (HPV) qui est étendue aux garçons de 11 à 14 ans révolus avec un rattrapage vaccinal pour ceux âgés entre 15 et 19 ans révolus. Cette recommandation est applicable depuis le 1er janvier 2021.

À noter : le calendrier des vaccinations ne détaille pas les vaccinations contre la Covid-19. Les recommandations figurent sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé. Un calendrier complémentaire sera actualisé régulièrement.

En savoir plus sur les vaccinations, consulter :

(1) Source : Haute Autorité de santé (HAS).