Grippe : le parcours vaccinal simplifié cette année

05 octobre 2018

Une patiente se fait vacciner par une femme médecin

La campagne 2018-2019 de vaccination contre la grippe saisonnière débute le 6 octobre, et se poursuivra jusqu'au 31 janvier 2019 en France métropolitaine, Martinique, Guadeloupe et Guyane.

Chaque hiver, plus de 3 millions de personnes sont touchées par le virus de la grippe.

La vaccination est recommandée pour les personnes particulièrement exposées aux risques de complications de la grippe :

  • les personnes de 65 ans et plus ;
  • les personnes atteintes de certaines maladies chroniques ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes souffrant d'obésité (IMC égal ou supérieur à 40 kg/m2) ;
  • l'entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave (dans l'objectif de protection des nourrissons qui ne peuvent pas être vaccinés).

Pour ces personnes, le vaccin est pris en charge à 100 %.

Les patients éligibles identifiés par l’Assurance Maladie ont reçu leur bon de prise en charge du vaccin.

Les modalités pratiques de vaccination sont simplifiées

Cette année, les modalités de vaccination sont simplifiées pour les adultes qui se font vacciner pour la première fois. Il n’est plus nécessaire qu’ils demandent à leur médecin ou à leur sage-femme de prescrire le vaccin et éventuellement la réalisation de l’injection par un infirmier sur le bon de prise en charge qu’ils ont reçu de l’Assurance Maladie.

Ainsi, toutes les personnes majeures éligibles à la vaccination, qu’elles aient déjà été vaccinées précédemment ou non, peuvent retirer leur vaccin à la pharmacie sur présentation de leur bon de prise en charge et se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, infirmier, sage-femme (pour les femmes enceintes et l'entourage du nourrisson). Dans 4 régions expérimentatrices (Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Hauts de France), les pharmaciens peuvent également vacciner les personnes majeures.

La prescription préalable du médecin reste nécessaire pour les patients de moins de 18 ans, qui peuvent ensuite se faire vacciner par un médecin, un infirmier ou une sage-femme (pour les femmes enceintes et l'entourage du nourrisson).

À noter : les personnes majeures présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure doivent continuer à bénéficier d’une prescription médicale préalable.

Pour les personnes éligibles mais n’ayant pu être identifiées et invitées par l’Assurance Maladie (femmes enceintes, personnes obèses dont l’IMC est supérieur ou égal à 40, entourage familial des nourrissons à risque de grippe grave), le médecin, la sage-femme et, cette année, le pharmacien disposent sur amelipro d’un bon de prise en charge vierge à remettre à ces patients afin qu’ils puissent bénéficier de la gratuité du vaccin.

La liste exhaustive des personnes éligibles à la vaccination ainsi que les modalités de facturation figurent dans le mémo « Grippe saisonnière ».

À noter : seul le vaccin antigrippal est pris en charge à 100 %. L'injection du vaccin est prise en charge dans les conditions habituelles, sauf pour les patients pris en charge à 100 % au titre d'une des affections de longue durée (ALD) pour lesquelles le vaccin est recommandé.

Les professionnels de santé également invités à se faire vacciner

L’Assurance Maladie a également invité les professionnels de santé libéraux à se faire vacciner : médecins généralistes, infirmiers, sages-femmes, pédiatres, pharmaciens titulaires d'officine, masseurs-kinésithérapeutes, gynécologues et chirurgiens-dentistes. Leur vaccin est pris en charge à 100 %.

Cette année, la vaccination des professionnels de santé non prescripteurs invités à se faire vacciner est également simplifiée. Ils peuvent retirer directement leur vaccin en officine sur simple présentation de leur bon de prise en charge. La prescription médicale préalable n’est plus nécessaire.

Des vaccins tétravalents disponibles pour la campagne 2018-2019

Conformément aux recommandations de l'Organisation mondiale de la santé, le vaccin grippal 2018 contient les virus suivants :

  • un virus de type A/Michigan/45/2015 (H1N1) pdm09 ;
  • un virus de type A/Singapore/INFIMH-16-0019/2016 (H3N2) ;
  • un virus de type B/Colorado/06/2017 (lignée B/Victoria/2/87) ;
  • un virus de type B/Phuket/3073/2013 (lignée B/Yamagata/16/88).

Les 3 premières souches sont des souches virales recommandées pour entrer dans la composition des vaccins trivalents contre la grippe, et la dernière est une souche virale supplémentaire recommandée pour les vaccins antigrippaux tétravalents.

Cette année des vaccins tétravalents sont disponibles et pris en charge dans le cadre de la campagne : INFLUVACTETRA, VAXIGRIPTETRA, FLUARIXTETRA.

S’y ajoute le vaccin trivalent INFLUVAC, qui est disponible en quantité limitée.