Focus sur les montants de la Rosp 2018

30 juillet 2019

Les différents volets de la rémunération sur objectifs de santé publique (Rosp) pour 2018 ont été versés à compter du mois d’avril 2019. Pour une officine éligible à l’ensemble des Rosp prévues par la convention et en activité sur l’intégralité de l’année 2018, le montant global moyen de rémunération est de 9 828 euros.

Le volet « Génériques » de cette Rosp s’élève en moyenne, pour une pharmacie en activité sur l’année 2018, à 5 287 euros (contre 7 044 euros en moyenne en 2017). Cette évolution s’explique par la réduction sensible des économies réalisées au titre des génériques au cours des dernières années, liée à la stabilisation du taux de substitution à un niveau élevé, aux moindres perspectives de tombées de brevet dans les années à venir et à la politique de convergence des prix des princeps et des génériques menée actuellement par les autorités publiques. Il est à noter que si le montant de la Rosp « Génériques » a vocation à se réduire en deux étapes sur la période 2018-2019, cet ajustement sera plus que compensé par d’autres éléments qui joueront positivement sur l’équilibre économique des officines, comme notamment la réforme des honoraires, la valorisation de nouvelles missions, la revalorisation des gardes ou encore la création de Dossier Médical Partagé.

À noter, l’indicateur Ezetimbe+Simvastatine a été exclu du paiement de la Rosp. Cette molécule a en effet vu son brevet prolongé par un certificat complémentaire de protection (décision de justice d’octobre 2018). Cette exclusion visait à éviter que l’application du dispositif de bonus/malus conventionnel à cette molécule ne pénalise les pharmacies qui n’ont pas été en capacité d’atteindre l’objectif de substitution fixé dans le cadre de la Rosp du fait de la prolongation de son brevet de protection. Toutefois, certaines pharmacies ont quand même réussi à atteindre l’objectif fixé sur l’indicateur Ezetimbe+Simvastatine et sont donc en droit de percevoir la rémunération y afférente. Elles font l’objet d’un traitement spécifique afin de calculer le montant de rémunération complémentaire qui leur sera versé très prochainement.

Le volet Qualité de service-Qualité de la pratique a donné lieu à une rémunération moyenne pour une pharmacie en activité sur l’ensemble de 2018, d’un montant de 3 462,50 euros, conforme aux estimations de l’avenant 11. Les rémunérations liées à la transmission du numéro RPPS du prescripteur, aux feuilles de soins électroniques, à l’utilisation de Scor et à la mise à jour de la carte Vitale sont à la hausse.

Les montants relatifs aux différents volets de la Rosp « Accompagnement » ont été versés courant mars par le régime général. Des paiements complémentaires sont en préparation afin de prendre en compte certaines situations.

 

Infographie présentant le bilan de la Rosp 2018 pour les pharmaciens. Description complète ci-après