DMP : l'Assurance Maladie accompagne les pharmaciens sur le terrain

18 juillet 2019

Si plus de 6,5 millions de personnes disposent aujourd’hui d’un Dossier Médical Partagé (DMP), c’est notamment grâce à la mobilisation des pharmaciens, acteurs de proximité incontournables pour le déploiement de ce nouvel outil au service de la coordination des soins. Environ 30 % des DMP ont ainsi été créés en pharmacie.

Le Dr Anne Philippot, pharmacienne à Remoulins (Gard), explique comment elle crée au quotidien des DMP dans son officine et l’intérêt que présente ce carnet de santé numérique pour les pharmaciens.

Les pharmacies qui souhaitent être accompagnées sur le DMP peuvent contacter leur interlocuteur de l’Assurance Maladie. En effet, un dispositif permettant un accompagnement complet des officines a été mis en place, avec l’objectif de répondre à tout type de problématique, qu’elle soit liée aux contraintes techniques, à l’information sur le DMP, à l’organisation…

Les conseillers informatique service (CIS) interviennent pour le diagnostic et la résolution des difficultés techniques.

Les délégués de l’Assurance Maladie (DAM) apportent un appui organisationnel et leur connaissance des avantages de l’outil à la fois pour les assurés et les pharmaciens. Ils peuvent ainsi fournir des éléments aux professionnels de santé pour faciliter leur dialogue avec les patients sur l’intérêt et le fonctionnement du DMP. Ils informent aussi les pharmaciens sur l’apport de la consultation du DMP pour la connaissance des pathologies du patient, gage de sécurité dans la délivrance des médicaments ainsi que dans la réalisation des bilans de médication. Ils fournissent également des outils de communication : brochure, flyers, chevalets, mémo explicatif, autocollant promotionnel, etc.

Les caisses primaires d’assurance maladie (CPAM) peuvent aussi proposer un coaching en officine : des agents de la CPAM se déplacent alors et apportent un appui technique et fonctionnel direct au personnel de la pharmacie pour la création ou la consultation du DMP.

A noter
  • En plus de l’historique des soins renseigné par l’Assurance Maladie, les DMP contiennent déjà de nombreuses informations : plus de 7,5 millions de documents ont été ajoutés, par les établissements de santé, par les patients eux-mêmes, par les professionnels de santé.
  • 19 centres hospitaliers universitaires sur 32 alimentent automatiquement des DMP (avec les comptes rendus d’hospitalisation, les lettres de sortie, etc.).