De nouveaux publics éligibles au 2e rappel de vaccin contre le Covid-19 : le point

Dans le contexte actuel caractérisé par une circulation épidémique qui demeure forte, il est nécessaire de poursuivre activement la campagne de 2e rappel, afin de permettre une augmentation rapide de la protection vaccinale des publics fragiles.

Au-delà des personnes âgées de plus de 60 ans, des résidents d’Ehpad et d’USLD ainsi que des personnes immunodéprimées actuellement éligibles, un message DGS Urgent paru le 20 juillet 2022 présente l’élargissement de l’éligibilité à la 2e dose de rappel, et insiste sur l’importance du maintien d’une offre vaccinale durant toute la période estivale, sur l’ensemble du territoire.

Extension du 2e rappel à certaines catégories de personnes de 18 à 60 ans

Le 2e rappel est étendu, dès à présent, aux :

  • 18-60 ans identifiés comme étant à risque de forme grave de Covid-19 ;
  • femmes enceintes, dès le 1er trimestre de grossesse ;
  • personnes vivant dans l’entourage ou au contact régulier de personnes vulnérables ou immunodéprimées.

La 2e dose de rappel doit être administrée :

  • dès 3 mois après le premier rappel pour les 80 ans et plus, ainsi que pour les résidents en Ehpad et en USLD et les personnes sévèrement immunodéprimées, quel que soit leur âge ;
  • dès 6 mois après le 1er rappel pour les autres personnes éligibles.

En cas d’infection Covid-19 intercurrente, c’est-à-dire survenue entre la dernière injection et la date prévue du rappel, il est recommandé de respecter un délai minimal de 3 mois après l’infection.

Pour les personnes éligibles à un 2e rappel 6 mois après le 1er, en cas d’infection Covid-19 intercurrente, le 2e rappel est recommandé dès 3 mois après l’infection, en respectant un délai minimal de 6 mois après l’injection.

Compte tenu de ces clarifications, les personnes qui n’étaient jusqu’alors pas éligibles, car ayant été infectées plus de 3 mois après leur 1er rappel, vont pouvoir prétendre à une 2e dose de rappel afin d’être bien protégées.

Maintien de la mobilisation durant toute la période estivale

Au 20 juillet 2022, les taux de couverture des personnes éligibles au 2e rappel restent insuffisants :

  • 42 % des personnes âgées de plus de 80 ans hors Ehpad ;
  • 60 % des résidents d’Ehpad ;
  • près de 30 % des personnes âgées de 60 à 79 ans.

Un renforcement de la couverture en 2e rappel des publics fragiles, notamment des résidents en Ehpad et USLD, est particulièrement attendu. La vaccination en 2e rappel des personnes éligibles doit être effectuée sans attendre la campagne vaccinale concomitante grippe-Covid-19 qui interviendra à l’automne.

Le maintien d’une offre de vaccination minimale durant toute la période estivale dans chaque territoire est donc essentiel, en particulier dans les zones moins urbanisées, ainsi que dans les zones touristiques. Dès lors, les commandes de vaccins doivent prendre en compte l’afflux potentiel de touristes.

À noter : les commandes de vaccins à ARNm à votre disposition, Pfizer et Moderna, sont actuellement fortement déséquilibrées (95 % d’injections réalisées avec le vaccin Pfizer). Malgré la difficulté inhérente à la présentation du vaccin Moderna en 20 doses de rappels par flacons, il est important d’utiliser les 2 vaccins, qui présentent chacun un excellent profil de sécurité et une grande efficacité.

En cours de chargement...