Covid-19 : le rôle-clé du pharmacien d’officine dans la vaccination des personnes fragiles

19 juillet 2021

Au 27 juin 2021, 25 % des personnes diabétiques, 33 % des patients présentant une obésité sévère et près de 25 % des patients souffrant d’hypertension artérielle n’étaient pas vaccinées (1). La vaccination a progressé pour les patients qui souffrent de pathologies mais elle reste contrastée, et elle doit s’intensifier pour éviter une nouvelle vague épidémique.

Les pharmaciens, acteurs majeurs de la vaccination

En contact très fréquent avec les patients qui souffrent de pathologies chroniques (patients diabétiques, hypertendus et avec un IMC élevé supérieur à 30), les pharmaciens d’officine sont des acteurs incontournables de la vaccination pour protéger ces personnes susceptibles de contracter des formes graves de la Covid-19.

La délivrance de médicaments : moment privilégié pour proposer la vaccination

La délivrance des traitements médicamenteux est un moment privilégié pour inviter ces patients à se faire vacciner en officine si elles ne l’ont pas déjà fait. En effet, la confiance des patients dans leur pharmacien est un atout majeur pour convaincre les hésitants à se faire vacciner sans plus attendre et accroître ainsi la couverture vaccinale.

Des flyers d’information à disposition des pharmaciens

L’Assurance Maladie met à la disposition des pharmaciens 2 flyers d’information sur la vaccination et à destination :

Communiquer aux patients le numéro pour prendre un rendez-vous

Pour les pharmaciens qui ne proposent pas la vaccination, ils peuvent conseiller à leurs patients d'appeler le 0 800 009 110 (appel et service gratuit).

(1) Données issues de https://datavaccin-covid.ameli.fr