Covid-19 : dispenser des doses du vaccin AstraZeneca aux médecins de ville, mode d’emploi

01 mars 2021

Le 12 février 2021, le ministère des Solidarités et de la santé a adressé aux pharmaciens une information relative à l’approvisionnement en flacons de vaccin Covid-19 AstraZeneca des médecins de ville par les pharmacies d’officine. Le point sur cette nouvelle phase de la stratégie vaccinale.

Nouvelle phase de la stratégie vaccinale

Depuis le 25 février 2021, le vaccin AstraZeneca peut être utilisé pour vacciner des personnes âgées de 50 à 64 ans inclus atteintes de comorbidités. Les médecins de ville ont dès lors la possibilité de vacciner au cabinet médical leur patientèle dans la cible précitée avec le vaccin AstraZeneca, qu’ils se procurent auprès d’une pharmacie officine référente de leur choix.

Nombre limité de doses par médecin

Chaque médecin peut demander au maximum 2 ou 3 flacons par livraison (une livraison par semaine). Chaque flacon contient 10 doses de vaccin. Les doses augmenteront progressivement à compter du mois de mars, dans des proportions encore à préciser.

Commande des doses de vaccin AstraZeneca par les médecins

Depuis le 15 février 2021, les pharmaciens peuvent réserver des doses du vaccin AstraZeneca pour les médecins qui en font la demande en se déclarant préalablement auprès de l’officine de leur choix. En pratique, les pharmaciens doivent renseigner le nom et le numéro RPPS du médecin dans le portail de télédéclaration des pharmacies.
Le portail est ensuite réactivé toutes les semaines, du lundi au mercredi, pour que les médecins puissent indiquer le volume de doses souhaité pour la semaine suivante. Par exemple, du 1er mars au 3 mars inclus, les pharmaciens pourront renseigner les quantités souhaitées par les médecins rattachés dans le portail de télédéclaration pour l’approvisionnement suivant.

Livraison des doses du vaccin AstraZeneca à la pharmacie

Les flacons du vaccin AstraZeneca sont livrés aux pharmacies d’officine par les grossistes-répartiteurs. Ils peuvent être retirés par les médecins dans leurs officines de référence dans la foulée de leur livraison à l’officine, selon deux modalités :

  • retrait à température ambiante en maintenant le flacon en position verticale, en évitant de l’exposer à la lumière et de le secouer. Le médecin dispose de 6 heures à température ambiante, c’est-à-dire jusqu’à 30 degrés, pour vacciner 10 patients au cabinet médical ;
  • retrait dans le maintien de la chaîne du froid à + 2 + 8°C, pendant tout le transport jusqu’au cabinet médical (nécessité pour cela d’un conditionnement isotherme adapté permettant de maintenir le flacon en position verticale, d’éviter de l’exposer à la lumière et de le secouer). Le médecin dispose dans ce cas de 48 heures après ouverture du flacon pour vacciner 10 patients en conservant le flacon dans un réfrigérateur qualifié et contrôlé à + 2° + 8°C et exclusivement réservé au stockage de médicaments.

Un stock d’aiguilles et de seringues sera également fourni à l’officine en concomitance avec la première livraison de vaccin. Les aiguilles et seringues livrées sont uniquement destinées à l’usage de la vaccination et devront être délivrés sur demande aux effecteurs de la vaccination en complément des flacons retirés. Les réapprovisionnements en aiguilles et seringues seront effectués progressivement en fonction du volume des livraisons ultérieures de vaccins.

En savoir plus que la rémunération des pharmaciens sur la délivrance des flacons de vaccin AstraZeneca aux médecins de ville.