Le renouvellement d’orthèses plantaires

Vous êtes autorisé à renouveler - et le cas échéant, à adapter - les prescriptions médicales d'orthèses plantaires datant de moins de 3 ans, sauf si le médecin a exclu la possibilité de renouvellement et d'adaptation sans nouvelle prescription par une mention expresse portée sur l'ordonnance initiale.

Prise en charge du renouvellement de la prescription

Depuis le 14 août 2019, le renouvellement par un pédicure-podologue d’une prescription médicale initiale d’orthèses plantaires fait l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie obligatoire.

Modalités pratiques de prescription

Le pédicure podologue qui renouvelle, ou adapte une prescription initiale d’orthèses plantaire datant de moins de 3 ans, reporte sur l’ordonnance le renouvellement et éventuellement l’adaptation qu’il réalise, indique lisiblement ses nom, prénom, qualité, identifiant d’enregistrement réalisé (conformément à l’article L. 4322-2 du code de la santé publique), date et signe cette modification. Il en informe le médecin prescripteur (ou le cas échéant, un autre médecin désigné par son patient) par tout moyen garantissant la confidentialité des informations transmises.

Dans sa facturation, le pédicure-podologue doit saisir  le numéro du prescripteur initial (médecin) dans la rubrique « N° prescripteur ». .

Une copie de l’ordonnance modifiée est conservée par le pédicure-podologue jusqu’à l’expiration de sa validité et l’original est conservé par le patient. Cette prescription initiale du médecin avec mention du renouvellement et, le cas échéant, adaptation est à transmettre via SCOR.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire
* champs obligatoires