Lombalgie : lancement de la campagne « Mal de dos ? Le bon traitement, c'est le

16 novembre 2017

Dans le cadre des missions de l’Assurance Maladie, les branches maladie et risques professionnels de la Sécurité sociale lancent à partir de novembre 2017 une campagne nationale d’information sur la lombalgie et sa prévention : « Mal de dos ? Le bon traitement, c'est le mouvement ».
 
Les objectifs de la campagne
 
Cette campagne a été élaborée avec un groupe de travail multidisciplinaire composé de représentants du Collège de la médecine générale (CMG), de la Société française de rhumatologie (SFR), de la Société française de médecine du travail (SFMT), de la Société française de médecine physique et de réadaptation (Sofmer) et du Collège de la masso-kinésithérapie (CMK). L’Association française de lutte antirhumatismale (Aflar) a également été consultée dans ce cadre.

Prenant appui sur les recommandations médicales, les objectifs sont de :

  • combattre le passage à la chronicité ;
  • lutter contre l’idée reçue, encore dominante, qui associe mal de dos et repos ;
  • installer un nouveau comportement : en cas de lombalgie commune aiguë, le maintien de l’activité physique, y compris professionnelle, est la meilleure voie vers la guérison.

Une campagne qui s'adresse à tous

Cette campagne s’articule autour d’un dispositif de sensibilisation global et inscrit dans le temps.

Tout d’abord, un spot publicitaire à la télévision permet de sensibiliser le plus grand nombre et permettra à chacun de s’emparer du nouveau mot d’ordre : « Mal de dos ? Le bon traitement, c'est le mouvement ».

Cette sensibilisation est renforcée par une campagne d’affichage dans les réseaux de transports de proximité (gares, rues…). Ces affiches seront téléchargeables afin de pouvoir être affichées en cabinet ou dans tout autre lieu de santé :

 

Campagne Lombalgie - Affiche - Vélo (PDF, 2.57 Mo)

Campagne Lombalgie - Affiche - Marche (PDF, 3.56 Mo)

Campagne Lombalgie - Affiche - Escalier (PDF, 3.41 Mo)

Campagne Lombalgie - Affiche - Natation (PDF, 3.51 Mo)

 

Les patients peuvent également être orientés sur ameli.fr où ils peuvent retrouver :

  • des contenus spécifiques sur le mal de dos et la lombalgie commune ;
  • des informations sur le dos et son fonctionnement ;
  • des vidéos pédagogiques ;
  • des exercices pratiques à réaliser au domicile ou sur le lieu de travail en cas de lombalgie aiguë.

 

La campagne se déploie sur les réseaux sociaux autour du hashtag #lebonmouvement et une page sur Facebook est dédiée au mal de dos.

Par la suite, en 2018, la campagne s’adressera au monde de l’entreprise, et tout spécialement aux principaux secteurs sinistrogènes.

Des outils pour les professionnels de santé

Pour accompagner au mieux les patients, des outils ont été spécifiquement élaborés par le groupe de travail pluridisciplinaire.

Disponibles en téléchargement et également remis par les délégués de l’Assurance Maladie, ces outils visent à accompagner l’ensemble des professionnels de santé dans la prévention du risque de passage à la chronicité.

Ainsi, un document d’information intitulé « Quelques éléments d’information destinés aux professionnels de santé concernant le patient adulte atteint de lombalgie commune », à destination de l’ensemble des professionnels de santé, précise les recommandations françaises et internationales, les éléments clés de la prise en charge de la lombalgie commune :

  • rassurer le patient ;
  • maintenir une activité physique adaptée ;
  • rechercher les facteurs de risque de passage à la chronicité ;
  • éviter les examens d’imagerie à la phase aiguë en l’absence de signes d’alerte.

En parallèle, une brochure à l’attention des patients a été développée et pourra être remise lors de la consultation. Elle répond aux principales questions qu’ils peuvent se poser sur le mal de dos.

 

Activ'Dos, l'application mobile qui accompagne les patients

Une application mobile « Activ’Dos » est également disponible gratuitement sur les stores (iOS et Android). Véritable partenaire mouvement des patients, elle délivre des conseils et exercices pour :

  • aider les patients à gérer leur mal de dos ;
  • les soutenir dans le maintien ou la reprise d’une activité physique ;
  • prévenir l’apparition d’une lombalgie.