Déclaration de l’installation : démarche simplifiée pour les pédicures-podologues

03 octobre 2017

La démarche d’installation en libéral et de conventionnement des pédicures-podologues est simplifiée.

À partir du 2 octobre 2017, tout pédicure podologue qui souhaite s’installer en libéral doit simplement s’enregistrer à l’Ordre des pédicures podologues (il n’y a plus besoin de passer par l’ARS) qui va lui attribuer son numéro d’identification au répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS).

Cet identifiant RPPS sera valable tout au long de sa carrière, que l’activité soit libérale ou salariée, civile ou militaire, que le professionnel soit mono ou multi-profession.

L’identifiant  RPPS simplifiera la gestion quotidienne du dossier administratif du pédicure-podologue entre les organismes (Ordre, Sécurité sociale, employeurs…).

Ce numéro remplace l’ancien numéro d’identification Adeli  des pédicures-podologues.

Une fois inscrit auprès de l’Ordre des pédicures-podologues et pour pouvoir facturer des actes à l’Assurance Maladie et adhérer le cas échéant, à la convention nationale, il suffit de prendre rendez-vous avec sa caisse d’assurance maladie de son futur lieu d’exercice, muni de trois documents :

  • sa pièce d’identité ;
  • sa carte ou son attestation Vitale ;
  •  sa domiciliation bancaire (Iban ).

Pour facturer les actes, le pédicure podologue continue de se voir attribuer un identifiant Assurance Maladie (n° AM de facturation).

La délivrance de cartes CPS devient automatique dès lors que le professionnel est inscrit à l’Ordre (il n’y a plus de formulaire de demande de carte à remplir).

Les pédicures-podologues déjà en exercice recevront progressivement  leur nouvel identifiant RPPS et se verront attribuer une carte CPS RPPS à l’échéance de leur carte CPS Adeli (ou en cas de renouvellement  anticipé, suite à un changement de situation).