Frais de déplacement : l’Assurance Maladie met en place une aide financière exceptionnelle

[Mis à jour le 05/07/2022]
Face à l’augmentation du coût du carburant et afin de soutenir les professionnels de santé qui doivent se déplacer dans le cadre des soins délivrés aux patients à domicile, l’Assurance Maladie met en place une revalorisation financière exceptionnelle.

Depuis le 25 avril, les indemnités de déplacement et les indemnités kilométriques des professionnels de santé conventionnés sont revalorisées de 0,15 € par litre. Cette mesure est complémentaire de l’aide gouvernementale d’une remise à la pompe du même montant de 0,15 € par litre et elle s’applique sur la même période que l’aide gouvernementale.

Au total, avec la mesure exceptionnelle de l’Assurance Maladie et l’aide du gouvernement, les professionnels de santé bénéficieront d’une aide d’au moins 0,30 €/L (indépendamment des autres aides annoncées par le gouvernement notamment la majoration du barème 2022 des indemnités kilométriques).

Montant de la revalorisation

Le tarif unitaire des différentes indemnités kilométriques (IK, IKP, IKM…) est augmenté de 1 centime d’euro par rapport à son tarif en vigueur.

Le tarif unitaire des différentes indemnités forfaitaires de déplacement (IF, IF spécifique, majorations de déplacement MD, MDN, MDI et MDD) est augmenté de 4 centimes d’euros par rapport à son tarif en vigueur.

Il est possible de consulter les tarifs en vigueur sans la revalorisation sur ameli.fr/Votre exercice libéral/Facturation et rémunération/Tarifs conventionnels.

Modalités pratiques pour bénéficier de la revalorisation

Les professionnels de santé doivent saisir les nouveaux tarifs lors de la facturation ou bien s’assurer que leur logiciel intègre bien les nouveaux tarifs.

À noter : cette information a été diffusée auprès des syndicats des professionnels de santé concernés le 25 avril, auprès des éditeurs de logiciels le 26 avril et une campagne par courriel sera adressée aux professionnels de santé cette semaine.

Les professionnels de santé qui peuvent bénéficier de cette aide sont les médecins généralistes, les médecins spécialistes, les chirurgiens-dentistes, les sages-femmes, les infirmiers, les masseurs-kinésithérapeutes, les pédicures-podologues, les orthophonistes et les orthoptistes.

En cours de chargement...