Autorisation de renouvellement de lunettes et lentilles par les orthoptistes

Désormais les orthoptistes sont autorisés à renouveler, sous certaines conditions, les prescriptions de verres correcteurs et de lentilles de contact.

Le décret du 24 avril publié au Journal officiel précise que :

  • pour un renouvellement de lentilles de contact, l'orthoptiste peut adapter, après réalisation d'un examen de la réfraction et sauf opposition du médecin mentionnée expressément sur l'ordonnance, les corrections optiques des prescriptions médicales initiales, datant de moins d'un an pour les patients âgés de moins de 16 ans, et de moins de trois ans pour les patients âgés de 16 ans et plus

     
  • pour les verres correcteurs, le renouvellement par les orthoptistes est possible, sous les mêmes conditions, pour les prescriptions datant de moins d'un an pour les patients âgés de moins de 16 ans, de moins de cinq ans pour les patients âgés de 16 à 42 ans, et de moins de trois ans pour les patients âgés de plus de 42 ans.

L'orthoptiste adaptant les prescriptions médicales initiales des verres correcteurs ou des lentilles de contact oculaire reporte sur l'ordonnance l'adaptation de correction qu'il réalise, indique lisiblement ses nom, prénom, qualité, numéro d’assurance maladie (419……), date et signe cette modification. Il en informe le prescripteur par tout moyen garantissant la confidentialité des informations transmises.

Dans l'attente de l'inscription d'un acte spécifique à la nomenclature et pour répondre à un besoin d'amélioration de l'accès aux soins, la cotation dérogatoire de l'AMY 8,5 est autorisée à compter du 25 mai 2020 pour les renouvellements d'équipement d'optique.



L’orthoptiste conserve une copie de l'ordonnance modifiée jusqu'à l'expiration de sa validité et l'original est remis au patient.

En cours de chargement...