Covid-19 : l’impact des dispositifs « Aller vers » de l’Assurance Maladie sur la vaccination

29 juin 2021

[Article mis à jour le 2 novembre 2021]

Alors que l’objectif du gouvernement d'atteindre 30 millions de personnes ayant reçu une première injection de vaccin à la mi-juin est atteint, les autorités sanitaires et l’Assurance Maladie continuent d’unir leurs forces pour stopper l’épidémie. Cela se traduit notamment par les dispositifs d’« Aller vers » développés par l’Assurance Maladie en partenariat avec les agences régionales de santé (ARS) et des acteurs locaux. Ces actions visent à aider les personnes fragiles, précaires et éloignées du système de santé qui le souhaitent, à se faire vacciner.

Des dispositifs pour vacciner les publics vulnérables face au Covid-19

Pour continuer à faire en sorte que les plus fragiles soient protégés, conformément à la stratégie de vaccination, l’Assurance Maladie intensifie et accélère ses dispositifs d’« Aller vers » visant à faciliter la prise de rendez-vous pour les publics suivants désormais :

  • personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • personnes atteintes de comorbidités ;
  • personnes en situation de grande précarité ;
  • bénéficiaires de la Complémentaire santé solidaire de moins de 65 ans.

Ces actions se mettent en place à l’échelle nationale mais aussi locale via les caisses d’assurance maladie en coordination avec des associations (Le Secours populaire, Les Restos du cœur, Emmaüs, des associations de patients, etc.) et les ARS. Elles se traduisent par :

  • l’envoi de courrier, de SMS et du numéro « coupe fil » pour prendre rendez-vous ;
  • l’installation de centres de vaccination éphémères ;
  • la mobilisation d’unités mobiles de vaccination ;
  • la sensibilisation des médecins traitants pour vacciner à domicile ;
  • des opérations de vaccination dans les centres d’hébergement d’urgence, les hôtels sociaux, certaines universités ;
  • des permanences au sein des relais alimentaires associatifs pour aider à la prise de rendez-vous ;
  • la prise en charge des transports vers les centres de vaccination ou les cabinets de professionnels de santé habilités à vacciner contre le Covid-19.

Concrètement, ces actions ont déjà permis à 135 000 personnes de prendre un rendez-vous pour se faire vacciner.

Data vaccin Covid, un outil pour mieux cibler les besoins en termes de vaccination

Ces actions ciblées peuvent être mises en place grâce notamment aux données fournies par le site datavaccin-covid.ameli.fr qui permet de visualiser la couverture vaccinale en France. Alimenté avec les données issues du téléservice Vaccin Covid, du Système national des données de santé (SNDS) et de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), ce site présente les taux de vaccination par département de résidence, avec des résultats affinés selon différents filtres : l’âge, le type de vaccin administré, la phase du cycle vaccinal (1re injection ou vaccination terminée), les taux de couverture vaccinale définis selon 50 pathologies souvent graves et/ou chroniques. Ces informations sont fort utiles pour mieux cibler les opérations d’« Aller vers » auprès des personnes atteintes de pathologies les exposant à un risque de forme grave de Covid-19.

 

cnam-1369_infographie-vaccination-longue.gif

Covid-19 : cartographie de la vaccination en France

Partie 1 - La vaccination par département de résidence et par âge au 20 juin 2021

47,6 % de la population a reçu une dose et 27,2 % est entièrement vaccinée (France entière)

1.1 Départements dans lesquels la part de la population entièrement vaccinée est...

  • la plus importante : la Corse-du-Sud : 36 %
  • la moins importante : Mayotte : 7 %

1.2 Départements dans lesquels la part de la population ayant reçu une 1re dose est...

  • la plus importante : les Landes : 56, 2 %
  • la moins importante : Mayotte : 10,2 %

1.3 Part de la population générale dont la vaccination est terminée par tranche d’âge

  • 75 ans et plus : 73,6 %
  • 65 à 74 ans : 64,7 %
  • 55 à 64 ans : 45,2 %
  • Moins de 55 ans : 11,1 %

Partie 2 – Focus sur la démarche d’« Aller vers »

2.1 Actions menées auprès des assurés de 75 ans et +

1er bilan des actions nationales menées de fin mars à fin mai 2021 dans le cadre de la démarche proactive de l'Assurance Maladie pour aider les personnes les plus à risques de formes graves qui le souhaitent à se faire vacciner

  • 2,1 M de SMS envoyés pour aider à trouver un RDV
  • 2,2 M de courriers envoyés
  • 1,3 M d’appels téléphonique passés
  • 250 000 appels reçus
  • 120 000 RDV pris
  • + 17 points de couverture vaccinale

1er bilan des actions locales d’« Aller vers attentionné »

  • 200 000 appels téléphoniques passés par les caisses d’assurance maladie
  • 7 000 RDV pris
  • + 5 points de couverture vaccinale de la mi-mai à la mi-juin

2.2 Les résultats obtenus auprès des assurés de 65-74 ans (à la mi-mai)

  • 1,03 M de SMS envoyés
  • 1,42 M de courriers envoyés
  • Plus de 21 000 appels passés
  • 8 000 RDV pris

Partie 3 - La répartition des vaccinateurs et des lieux de vaccination depuis le début de la campagne au 20 juin 2021*

3.1 Les médecins généralistes libéraux vaccinent en majorité

  • Médecin généraliste libéral : 50,5 %
  • Médecin salarié : 23,8 %
  • Spécialiste libéral : 1,2 %
  • Pharmacien : 20,8 %
  • Infirmier libéral : 2,5 %
  • Infirmier salarié : 1,1 %
  • Autre professionnel de santé (libéral ou salarié) : 0,2 %

3.2 Les centres de vaccination très majoritaires

  • Centre de vaccination : 72,6 %
  • Cabinet médical/officine : 14 %
  • Autres lieux de vaccination : 8,4 %
  • Ehpad/USLD** : 4,3 %
  • Domicile : 0,4 %
  • Entreprise : 0,4 %

Partie 4 - Les vaccins utilisés

Pfizer/BioNTech : 36,1 % (taux 1re injection), 20,9 % (taux vaccination terminée)

AstraZeneca : 6,4 % (taux 1re injection), 3,1 % (taux vaccination terminée)

Moderna : 4,4 % (taux 1re injection), 2,4 % (taux vaccination terminée)

Janssen : 0,7% (taux 1re injection), 0,7 % (taux vaccination terminée)

 

*Prise en compte de toutes les injections sachant que les médecins et les centres de vaccination ont été les premiers autorisés à vacciner.

**Ehpad : établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, USLD : unité de soins de longue durée.

Source : les données arrêtées au 20 juin 2021 sont issues du téléservice Vaccin Covid développé par l’Assurance Maladie et croisées avec le SNDS (système national des données de santé)