Comment la convention médicale 2016 améliore les organisations et les pratiques de santé

14 novembre 2019
La convention médicale s'engage dans l'amélioration de vos conditions d'exercice et le renforcement de la qualité des soins à l'échelle nationale.

Améliorer les conditions d’exercice du médecin libéral pour renforcer la qualité des soins

Le médecin libéral, pivot du système de santé français, intervient en coordination avec les professionnels de santé en ville, à l’hôpital et dans le secteur médico-social.

Au fil des ans, votre charge de travail s’est accrue et vous avez exprimé des attentes :

  • l’amélioration de vos conditions d’exercice pour libérer du temps médical ;
  • la valorisation de votre activité ;
  • des outils et des systèmes d’information pour échanger plus facilement avec les autres acteurs du système de santé.

Vos demandes font écho au principe d’assurance maladie universelle et solidaire auquel nous sommes tous attachés. Pour y répondre, la convention médicale 2016 agit sur trois leviers interdépendants :

  1. la valorisation de l’activité ;
  2. l’amélioration de l’accès aux soins ;
  3. le renforcement de la qualité des soins.

La couverture de la convention médicale : une portée nationale

Parmi les médecins libéraux, vous êtes 99 % à être conventionnés. 114 963 médecins libéraux relèvent de la convention médicale.

En outre, la convention médicale bénéficie à toutes celles et ceux dont les risques sont garantis par les régimes d’assurance maladie obligatoire, y compris le régime de la couverture maladie universelle et celui des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Des acteurs engagés au service de la transformation des organisations et des pratiques

Parmi les mesures prises par la nouvelle convention médicale, on peut citer :