Seniors

Chez le sujet âgé les intrications sont fortes entre troubles somatiques/psychiques, d’autre part la polypathologie est fréquente. Une prise en charge globale et pluridisciplinaire est indispensable : évaluation gériatrique, recherche d’affection organique ou d’atteinte de la santé mentale associées
Vous trouverez dans cet article, un tableau présentant de manière synthétique les bonnes pratiques en matière de prise en charge de vos patients. Ce tableau est présenté par pathologie et par moyen thérapeutique.
Le trouble anxieux chez le sujet âgé est un symptôme fréquent, bien qu’il soit probablement sous-évalué. Il peut s’organiser en trouble anxieux généralisé, avec des inquiétudes hypocondriaques, des symptômes physiques associés, des plaintes cognitives, des troubles du sommeil, etc.
L'état dépressif caractérisé du sujet âgé peut apparaître comme révélateur ou secondaire à une maladie neurodégénérative. Il peut être difficile à diagnostiquer : plaintes somatiques ou troubles cognitifs au premier plan, changement de comportement.
Les troubles neurocognitifs restent actuellement sous diagnostiqués ou diagnostiqués à un stade tardif. Le médecin traitant joue un rôle essentiel dans l’accès à un diagnostic et une prise en charge de qualité dès la phase précoce de la maladie.
Les troubles neurocognitifs restent parfois diagnostiqués à un stade tardif. Le médecin traitant joue un rôle essentiel pour établir le diagnostic et mettre en place une prise en charge adaptée incluant l’aidant.