Expérimentation du bilan de soins infirmiers (BSI)

12 mai 2017
Prise en charge à domicile de la personne dépendante : une expérimentation d’un nouveau dispositif, le bilan de soins infirmiers (BSI) destiné à améliorer la prise en charge des patients dépendants tout en simplifiant la procédure actuelle de la démarche de soins infirmiers (DSI).

En quoi consiste le BSI ?

Le BSI vise à améliorer l’évaluation par l’infirmier des besoins en soins des patients dépendants, l’organisation de leur maintien à domicile en favorisant la coordination des soins avec le médecin traitant, et en simplifiant la procédure par la dématérialisation des échanges, tant avec l’infirmier(ère) qu’avec l’Assurance Maladie.

Le BSI est un dispositif entièrement dématérialisé qui vous permet, à la suite de votre prescription, d’émettre un avis sur le plan de soins infirmiers élaboré et transmis par l’infirmière, via une messagerie sécurisée de santé.

Cet outil a vocation à remplacer l’actuelle démarche de soins infirmiers (DSI).

En quoi consiste l’expérimentation ?

Une expérimentation du BSI dans la pratique quotidienne des infirmiers(ères) et des médecins traitants s’avère indispensable avant d’envisager sa généralisation.

Elle se déroule dans 11 départements1, depuis le 04 avril 2017, avec pour objectifs :

  • d’évaluer l’accueil et la pertinence du dispositif BSI auprès des professionnels et voir s’il répond à leurs besoins et attentes,
  • de mieux connaître les interventions de l’infirmier(ère) auprès des personnes dépendantes.

En pratique, les BSI vont être réalisés à la place de la DSI réglementaire par des infirmiers(ères) volontaires, à la suite d’une prescription de soins infirmiers pour dépendance.

L’expérimentation BSI se déroule dans les 11 départements suivants : Côte d’Or (21), Doubs (25), Haute-Garonne (31), Indre-et-Loire (37), Landes (40), Puy-de-Dôme (63), Pyrénées-Atlantiques (64), Rhône (69), Saône-et-Loire (71), Paris (75), Somme (80).

À l’issue de son évaluation, l’infirmier(ère) expérimentateur transmet au médecin une synthèse dématérialisée, structurée et standardisée du BSI réalisé, par messagerie sécurisée de santé, comportant notamment :

  • les diagnostics et interventions infirmiers retenus pour votre patient,
  • le plan de soins infirmiers proposé.

Le médecin dispose dans la synthèse d’un espace pour donner son avis médical sur le plan de soins infirmiers proposé. Deux choix sont possibles :

  • soit le médecin valide sans observations le plan de soins infirmiers proposé,
  • soit il formule des observations sur ce plan de soins.

Le médecin dispose d’un délai de 5 jours pour retourner la synthèse complétée de son avis à l’infirmier(ère) via messagerie sécurisée de santé.

À noter :

  • Pour participer à l’expérimentation, il suffit de disposer d’une messagerie de santé compatible avec l’espace de confiance MSSanté2, car les échanges de la synthèse entre le médecin et l’infirmier(ère) se feront exclusivement sous cette modalité.
  • À l’issue de l’expérimentation, un échantillon de médecins traitants sera interrogé par un institut d’études dans le cadre d’une enquête qualitative sur le dispositif BSI. Cette participation fera l’objet d’une indemnisation par l’institut.

Pour en savoir plus sur l’expérimentation BSI et le rôle du médecin traitant, consultez :

MSSanté est un système de messageries électroniques réservé aux professionnels de santé, constituant un « espace de confiance MSSanté » qui permet de sécuriser les échanges email entre professionnels de santé et de protéger leur responsabilité.