Hypocholestérolémiants

20 mars 2017

Le traitement des hypercholestérolémies repose en premier lieu sur la mise en place de règles hygiéno-diététiques.

Pour aider vos patients à mieux équilibrer leur cholestérol, vous pouvez leur remettre le dépliant d’informations et de conseils (PDF, 665 Ko) intégrant un journal alimentaire à tenir.

Dans le cas où un traitement médicamenteux est nécessaire, vous pouvez prescrire un hypocholestérolémiant.

Pour vous aider dans vos prescriptions, vous pouvez également consulter :

  • le coût de traitement mensuel par statine en métropole (PDF, 705.52 Ko), Guadeloupe/Martinique (PDF, 713.09 Ko) et Guyane (PDF, 707.54 Ko) ;
  • les arbres décisionnels publiés en annexe des décisions du Collège des directeurs de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam) du 24 juin 2014, subordonnant, depuis le 1er novembre 2014, la prise en charge des initiations de traitement par de la rosuvastatine (PDF, 33.17 Ko) (Crestor®), de l'ézétimibe seul (PDF, 29.81 Ko) (Ezetrol®) ou en association fixe avec de la simvastatine (PDF, 29.61 Ko) (Inegy®) à l'accord préalable du service médical de l'Assurance Maladie.