Antiagrégants plaquettaires

28 mars 2017

À la suite de la publication conjointe par la Haute Autorité de santé (HAS) et l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), en juin 2012, de la recommandation sur le bon usage des antiplaquettaires, la Cnamts a élaboré le mémo intitulé Antiagrégants plaquettaires - Traitement d'entretien de la maladie coronaire (PDF, 2.13 Mo).

Le patient ayant une coronaropathie aura comme traitement d'entretien à distance de l'épisode aigu (> 1 an) une monothérapie au long cours par aspirine à la posologie de 75 à 160 mg/j.