Une campagne contre les discriminations et violences subies par les personnes LGBT+

02 juin 2021

À l’occasion de la Journée internationale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie, le 17 mai 2021, le gouvernement et Santé publique France s’associent pour lancer une campagne de lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et identité de genre et leur impact sur la santé. Cette campagne vise à montrer la diversité des sexualités et des identités de genre et de valoriser leur acceptation pour susciter davantage l’adhésion de tous les publics.

Depuis le 17 mai et pendant 3 semaines, la campagne « Face à l’intolérance, à nous de faire la différence » se déploie sur tous les canaux (télévision, affichage, print, digital avec #JeFaisLaDifférence) avec la volonté d’aller à la rencontre de tous. Une série de podcasts intitulée « Et alors » recueillent des témoignages sur l’acceptation plus ou moins rapide ou plus ou moins compliqué d’une personne lesbienne, gay, bisexuelle ou transgenre (LGBT) au sein de son cercle familial.

La campagne incite à consulter le nouveau site questionsexualite.fr qui donne accès à une information de référence sur la sexualité et traite des questions de discrimination.

« Face à l’intolérance, à nous de faire la différence » (vidéo de 45 secondes)

[En fond musical : chanson d’amour « Nous les amoureux » de Jean-Claude Pascal].

[En bas de l’écran s’affiche le texte suivant : Continuons de respecter les gestes barrières. Portons un masque quand cela est nécessaire]

Plusieurs scènes de vie s’enchaînent :

  • [Dans un parc] le soleil brille : deux étudiantes dos à la caméra sont dans un parc. Celle qui est assise regarde celle qui est à moitié allongée dans l’herbe. L’étudiante à moitié allongée a une mèche de cheveu de l’étudiante assise entre ses doigts. Elle lui sourit tendrement en la regardant.
  • [Dos à la caméra à la nuit tombée], dans une rue calme, deux hommes marchent main dans la main. Ils se lâchent les mains précipitamment, lorsque des personnes arrivent en face d’eux. [Face caméra] L’homme de droite marche les yeux baissés, tandis que l’homme de gauche marche tranquillement la tête levée.
  • [Dans un restaurant] une femme d’une quarantaine d’année environ sourit à une autre femme. [Gros plan sur leurs doigts qui s’entrelacent]. À la table d’à côté, une femme d’une cinquantaine d’année, le menu en main, se tourne vers elles et leur jette un regard désapprobateur. La femme de gauche enlève sa main précipitamment de celle de l’autre femme.
  • [Au petit matin] un jeune homme et une jeune femme courent après un taxi. Le taxi s’arrête à leur niveau mais repart rapidement, lorsqu’il s’aperçoit que la femme est un homme. Les deux personnes courent après le taxi sans succès. Gros plan sur l’homme habillé en femme qui reste perplexe et souffle de déception.
  • [Dans une cuisine aménagée] une femme est appuyée sur la cuisinière. Elle pleure, tout en mettant de la glace sur sa joue droite tuméfiée. Un panneau « Fiertés Trans » est posé à terre. Un jeune homme au regard inquiet court vers elle et regarde son visage.

De nouvelles scènes s’enchaînent :

  • [Retour au restaurant] : l’une des deux femme se lève et embrasse l’autre femme sur la bouche. Elles se tiennent mutuellement par la nuque et par les bras tendrement.
  • [Dans une salle de réception] deux hommes sont assis à une table décorée. L’homme de droite pose sa main gauche sur l’épaule de son compagnon avec bienveillance. Un autre homme plus âgé est debout en face d’eux et fait un discours. Après son discours, les deux hommes lui serrent la main, l’homme de gauche lui sourit avec un regard de remerciement.
  • [Dans un bar bondé de supporters debouts] deux jeunes hommes assis regardent aussi le match. Une paire de béquilles est posée entre eux. Le sourire aux lèvres, ils supportent leur équipe, qui marque. Ils lèvent les bras pour manifester leur joie puis tombent dans les bras l’un de l’autre et s’embrassent sur la bouche.

Face à l’intolérance, à nous de faire la différence.

Témoignage et conseils sur : QuestionSexualité.fr

Logo : République Française : Liberté, Egalité, Fraternité, Santé publique France

Aujourd’hui, malgré des avancées en termes de droits et une meilleure acceptation sociale, les expériences discriminatoires et les violences en raison de l’orientation sexuelle ou identité de genre sont nombreuses. En 2019, 35 % des personnes lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) ont fait l’expérience d’au moins une forme de discriminations au cours de leur vie en raison de leur orientation sexuelle ou identité de genre (1). Ces discriminations et violences affectent la santé des personnes qui les subissent de manière globale (physique et mentale).

Voir le détail de la campagne, les podcasts dédiés et les affiches à télécharger sur le site santepubliquefrance.fr.

(1) Source : Panorama de la société 2019 : les indicateurs sociaux de l’Organisation de coopération et de développement économiques OCDE.