Tensions d’approvisionnement en antibiotiques : quelles recommandations pour les médecins ?

Publié le

En ce début d’année, les difficultés d’approvisionnement en antibiotiques, en particulier en amoxicilline, seule ou en association à l’acide clavulanique, persistent. Dans ce contexte, il est rappelé dans un DGS-urgent que la prescription comme l’utilisation à bon escient des antibiotiques sont essentielles.

Limiter les prescriptions aux indications des recommandations officielles

Les praticiens sont invités à réserver strictement les prescriptions aux indications des recommandations officielles chez l’enfant comme chez l’adulte. Ils doivent également prescrire les traitements pour la durée minimale strictement nécessaire pour toutes les pathologies fréquentes : cela doit devenir la règle en période de difficultés d’approvisionnement.

Les antibiotiques ne doivent pas être prescrits en première intention dans des situations qui ne le nécessitent pas (infections dont l’origine est très majoritairement virale), à savoir :

  • rhinopharyngite, laryngite ;
  • otite congestive, otite séreuse et otite de diagnostic incertain ;
  • bronchiolite, bronchite aiguë ;
  • angine aiguë chez l’adulte :
    • sauf si vous avez réalisé un test rapide d'orientation diagnostique (Trod) à streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (sga), et que le résultat est positif ;
    • si le Trod peut pas être réalisé lors de la consultation, le praticien peut recourir à une ordonnance de dispensation conditionnelle pour les antibiotiques. Il convient d’inscrire sur l’ordonnance « Si Trod angine positif, sous x jours calendaires ». Ainsi, le pharmacien ne délivrera l’antibiotique que si le résultat du Trod réalisé à l’officine est positif.
  • angine aiguë chez un enfant âgé de moins de 3 ans ;
  • grippe et Covid-19 ;
  • crise d’asthme fébrile ;
  • suspicion de pneumonie sans examen de confirmation (radiographie ou échographie, dosage de la CRP sérique) ;
  • infections cutanées superficielles (impétigo) et dermatoses impétiginisées ;
  • fièvre non expliquée.

Ordonnance de non-prescription

Si un patient présente une infection virale ne nécessitant pas d’antibiotiques, le médecin peut lui remettre une ordonnance de non-prescription (PDF). Ce document lui explique les raisons pour lesquels les antibiotiques ne sont pas nécessaires et livre des informations sur la durée des symptômes et des conseils pour les soulager.

 

Limiter la durée des traitements antibiotiques au strict nécessaire

Si un antibiotique est nécessaire, il convient de suivre les recommandations de bonnes pratiques élaborées par la Haute Autorité de santé (HAS) en considérant ces adaptations :

  • limiter à 5 jours la durée d’un traitement par antibiotiques oraux dans la plupart des pathologies infectieuses courantes (angines bactériennes, otites, pneumonies…) ;
  • en cas d’otite moyenne aiguë purulente du nourrisson et de l’enfant, le praticien peut initier une antibiothérapie :
    • d’emblée, chez le nourrisson âgé de moins de 6 mois ; ou si otite compliquée (fièvre élevée, otalgie intense et otorrhée) ;
    • si absence d’amélioration en 36-48 heures sous antipyrétique, chez le nourrisson de plus de 6 mois et l’enfant.

Lire aussi « Bronchiolite : vigilance sur les traitements antibiotiques inutiles ! »

Toutes les recommandations sont également disponibles sur le site de l’ANSM.

Plus largement, d’autres médicaments sont en tension d’approvisionnement ou en rupture de stock. Consulter la liste sur le site de l’ANSM.

En cours de chargement...