Prévention des dépressions post-partum : un entretien postnatal précoce est obligatoire

Publié le

Le baby blues concerne 50 à 80 % des femmes qui accouchent et 10 à 20 % des mères sont touchées par une dépression post-partum dans les semaines qui suivent l’accouchement.

Afin de mieux accompagner les jeunes mères, un entretien postnatal est désormais obligatoire. Cet entretien postnatal précoce est à effectuer entre la 4e et la 8e semaine qui suit l’accouchement par un médecin ou une sage-femme.

L’objectif de cet entretien de prévention de la dépression post-partum est :

  • de repérer les premiers signes de la dépression du post-partum : état dépressif ou anxieux, fatigue, humeur instable… ;
  • d’identifier d’éventuels facteurs de risques qui exposent les parents à cette dépression (isolement, événement stressant…) ;
  • d'évaluer les éventuels besoins de la femme ou du conjoint en termes d'accompagnement.

Le professionnel de santé peut proposer un 2e entretien entre la 10e et la 14e semaine qui suivent l'accouchement, afin de continuer l’accompagnement s’il le juge nécessaire ou à la demande du ou des parents.

Cet entretien est pris en charge aux taux habituels (70 % par l’assurance maladie obligatoire).

Zoom sur le suivi des femmes après l’accouchement

Un suivi est proposé aux femmes après l’accouchement, certains rendez-vous sont obligatoires d’autres sont à proposer en fonction de la situation et des souhaits des patientes.

En plus du nouvel entretien postnatal obligatoire, une consultation médicale postnatale est prévue dans les 6 à 8 semaines qui suivent l’accouchement. Elle permet d'aborder divers thèmes : contraception, alimentation, troubles urinaires... Cette consultation est obligatoire et peut être réalisée par un médecin ou par une sage-femme. Elle est prise en charge à 100 % par l'Assurance Maladie.

D’autres rendez-vous médicaux peuvent également être proposés selon l’état de santé de la jeune mère et de ses souhaits mais ils ne sont pas obligatoires :

  • un suivi à domicile par une sage-femme lors de la sortie de la maternité jusqu’au 12e jour de l’enfant par une sage-femme : ces séances sont prises en charge par l'Assurance Maladie à 100 % ;
  • 2 séances de suivi postnatal avec une sage-femme. Ces séances peuvent être réalisées, en cas de besoin, du 8e jour jusqu'à la 14e semaine après l’accouchement, au cabinet ou à domicile. Elles sont prises en charge par l'Assurance Maladie à 100 % jusqu'au 12e jour après la naissance et à 70 % au-delà ;
  • des séances de rééducation périnéale et abdominale, qui peuvent être prescrites après l'accouchement. Ces séances sont prises en charge à 100 % par l'Assurance Maladie.

En savoir plus sur le suivi et l’accompagnement de la femme enceinte.

En cours de chargement...