Patients fragiles : votre role dans le suivi de leur surveillance medicale

Patients fragiles : votre rôle dans le suivi de leur surveillance médicale et de leur traitement pendant la période de confinement

 

En période de confinement, de nombreux patients atteints de maladies chroniques hésitent à consulter leur médecin, par peur de contracter le Covid-19 au contact d’autres malades en salle d’attente ou de prendre des créneaux qui pourraient justement être consacrés à ces malades.

 

La HAS a élaboré le 1er avril des recommandations, pour assurer la continuité de la prise en charge des patients souffrant de maladies chroniques, somatiques ou psychiatriques, mais aussi pour assurer le suivi des femmes enceintes.

 

Ces recommandations ont été enrichis le 10 avril avec des réponses rapides portant sur le suivi des patients atteints d’insuffisance cardiaque, d’insuffisance coronarienne chronique, d’insuffisance respiratoire chronique, d’insuffisance rénale chronique, d’hépatites virales chroniques, de tuberculose et de maladie de Parkinson ; mais également sur l’indication du scanner thoracique pour le diagnostic et le suivi du Covid-19.

 

IMPORTANT : Vous trouverez le détail de ces recommandations spécifiques en suivant le lien suivant : https://www.has-sante.fr/jcms/p_3168585/en/tous-les-travaux-de-la-has-covid-19

Si vous identifiez des patients chroniques que vous n’avez pas vus depuis un certain temps et dont l’état de santé le nécessite (sujets en ALD, sujets âgés à domicile atteints de polypathologie, patients atteints de troubles psychiatriques ou mal observants…), vous pouvez les contacter dès aujourd’hui.

A ce propos, la HAS recommande de privilégier le recours à la téléconsultation et au télésoin lorsque cela est possible. Les règles de facturation des téléconsultations ont d'ailleurs été assouplies et autorisent désormais la facturation même si la communication est purement téléphonique, dans les cas de figure ci-après :

 

• Patients résidant dans les zones blanches 

• Pour les patients suivants, n’ayant pas accès à un outil permettant une vidéo et notamment à un smartphone :

- patients présentant les symptômes de l'infection ou reconnu atteint du covid-19,

- patients en affection de longue durée (ALD),

- patients âgés de 70 ans et plus.

En cours de chargement...