Médicaments génériques : comment lever les derniers freins ?

22 septembre 2017

Dès le 22 septembre, la campagne « Devenir générique ça se mérite » se déploie de nouveau en télévision au travers du spot TV « L’armoire de salle de bain », qui valorise la chaîne d’expertise et d’expérience garante de la qualité et de l’efficacité du médicament générique.

Ce spot est complété en 2017 d’un nouveau kit pédagogique à destination du grand public. En effet, si les connaissances et la confiance du grand public progressent, il reste des blocages relatifs à des situations spécifiques d’usage, en lien avec des expériences vécues ou redoutées par les patients (effets secondaires, moindre efficacité…).

C’est pourquoi la campagne s‘attachera cette année à apporter des réponses à ces derniers freins, à l’instar de la nouvelle rubrique « Médicaments génériques » sur ameli.fr.

Au sein de cette rubrique, 6 vidéos portant sur des situations fréquentes et des quiz permettent de se familiariser davantage avec les médicaments génériques.

L’Assurance Maladie met également à disposition des professionnels de santé des supports d’information à destination de leurs patients, portant sur 2 principales sources de blocage : la mention « non substituable » et la mauvaise expérience redoutée. Co-signés par le Collège de Médecine Générale, ces remis sont téléchargeables depuis l’espace « Médicaments Génériques » spécialement développé pour les professionnels de santé.

Cette campagne d’information est réalisée en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la santé et l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM).