Lombalgie commune : encourager le maintien des activités quotidiennes et professionnelles

26 avril 2019

Le maintien des activités quotidiennes et professionnelles est un élément clé dans le traitement de la lombalgie aiguë commune, comme le réaffirment les nouvelles recommandations de la Haute Autorité de santé. Afin de poursuivre la lutte contre les fausses croyances sur ce sujet, l’Assurance Maladie repart en campagne contre le mal de dos.

De nouveaux spots seront diffusés à partir du 19 mai en télévision, dans les gares, les pharmacies et les cabinets médicaux. Ce nouveau volet du programme de sensibilisation "Mal de dos ? Le bon traitement, c’est le mouvement" vise à prévenir le passage à la chronicité en cas de lombalgie commune aiguë. Il encourage les personnes souffrant du dos à poursuivre leurs activités quotidiennes et professionnelles.

Et pour aider les professionnels de santé dans leur pratique, l’Assurance Maladie a élaboré conjointement avec ses partenaires (1) un livret d’information s’adressant à tous les professionnels de santé concernés par la prise en charge de la lombalgie commune : médecins traitants, médecins spécialistes, masseurs-kinésithérapeutes, services de santé au travail… Ce document intitulé « Lombalgie commune : comment orienter la prise en charge pluridisciplinaire et favoriser la reprise d’une activité professionnelle ? » sera disponible courant mai. Il sera présenté à partir du mois de juin aux professionnels de santé dans le cadre d’une campagne d’accompagnement de l’Assurance Maladie.

En attendant, le livret patient "Je souffre de lombalgie : de quoi s’agit-il et que faire ?" est toujours disponible pour répondre aux principales questions du patient et le rassurer.

La lombalgie en chiffres

Le mal de dos concerne tout le monde ou presque puisque 93 % des Français déclarent avoir déjà eu un mal de dos. C’est le second motif de consultation chez un médecin généraliste.

(1) Le Collège de la médecine générale, la Société française de rhumatologie, la Société française de médecine physique et de réadaptation, la Société française de médecine du travail et le Collège de la masso-kinésithérapie.