Le point sur les tests de dépistage de la Covid-19 : réalisation, facturation, enregistrement…

18 décembre 2020

L’enjeu du dépistage est de maîtriser les chaînes de transmission virale afin de limiter la propagation de l’épidémie. En complément des tests virologiques de détection par amplification génétique (technique RT-PCR), qui restent la référence, les tests antigéniques permettent la mise en œuvre sans délai des mesures d’isolement et de contact tracing.

Toute personne, même sans symptôme, peut bénéficier d’un test de dépistage RT-PCR ou antigénique sans prescription médicale préalable. Les tests sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

Une stratégie de priorisation des tests de dépistage a été mise en place : sont testés en priorité les personnes ayant des symptômes, les cas contact et les personnels soignants ou assimilés.

La liste des laboratoires qui pratiquent ces tests est disponible sur le site sante.fr.

La réalisation des tests de dépistages en pratique

La réalisation d’un test dépend de la situation du patient :

  • patient symptomatique :
    • depuis plus de 4 jours : le patient doit réaliser un test RT-PCR ;
    • depuis 4 jours ou moins : le patient peut bénéficier d’un test antigénique réalisé par l’un de ces 6 professionnels de santé : médecin, infirmier, pharmacien, masseur-kinésithérapeute, sage-femme ou chirurgien-dentiste ;
  • patient asymptomatique cas contact :
    • si le patient vit dans le même foyer que la personne contaminée, un test RT-PCR ou un test antigénique doit être réalisé dans un délai de 24 heures ;
    • si le patient ne vit pas avec la personne contaminée et qu’il ne présente pas de symptômes, il faut attendre au moins 7 jours après le dernier contact avec la personne malade avant de faire un test RT-PCR ou un test antigénique. En cas d’apparition de symptômes, le dépistage doit être réalisé sous 24 heures ;
  • patient asymptomatique : si le patient n’est pas cas contact et souhaite se faire dépister (sur recommandation d’un professionnel de santé par exemple ou dans le cadre d’une opération de dépistage), alors il peut réaliser un test antigénique auprès de l’un de ces 6 professionnels de santé : médecin, infirmier, pharmacien, masseur-kinésithérapeute, sage-femme ou chirurgien-dentiste.

Pour en savoir plus : fiche d'information grand public du ministère des Solidarités et de la santé : « Quels sont les tests que je peux faire pour savoir si j'ai la Covid-19 ? (PDF) ».

Les tests salivaires

Les tests salivaires rapides RT-LAMP « intégrés » aussi appelé EasyCov ne sont pris en charge que s’ils sont réalisés par un laboratoire d’analyse médicale et uniquement chez les patients symptomatiques pour lesquels le prélèvement nasopharyngé est impossible ou difficilement réalisable.

Selon le résultat du test, quelle conduite tenir ?

Tout résultat (positif comme négatif) devra impérativement être saisi dans l’outil SI-DEP accessible via le site portail-sidep.aphp.fr, qui recueille l’ensemble des tests RT-PCR et antigéniques.

Le professionnel de santé qui réalise un test antigénique remet au patient 2 documents : un document de traçabilité écrit du résultat du test (PDF) complété par le professionnel de santé que le test soit positif ou négatif et un document sur la conduite à tenir (PDF).

En cas de test positif

Si un patient consulte un médecin parce qu'il a un test positif ou si le médecin réalise un test antigénique et que le résultat est positif, alors le médecin doit enregistrer les informations concernant le patient, notamment la positivité du test, et les cas contacts recensés dans la base de données Contact Covid accessible via l’espace amelipro.

Il invite son patient à s’isoler immédiatement et échange avec lui sur les recommandations sanitaires.

En cas de test négatif

Si le résultat du test antigénique est négatif, le médecin qui a réalisé le test invite les personnes symptomatiques âgées de 65 ans ou plus et les personnes qui présentent au moins un facteur de risque, tel que défini par le Haut Conseil de la santé publique, à confirmer ce résultat par un test RT-PCR.

Pour tous, si le résultat du test antigénique ou RT-PCR est négatif, le médecin recommande de continuer à observer rigoureusement les gestes barrières. Si des symptômes compatibles avec la Covid-19 apparaissent, alors il conviendra de faire passer un test au patient symptomatique.

Rémunération du médecin

Des mesures tarifaires spécifiques sont mises en place pour accompagner et reconnaître l’engagement des médecins dans ce dispositif :

  • réalisation d’un test antigénique et saisie du test dans la base SI-DEP : cotation C2 (ou V2 si visite) ;
  • si le patient est positif (quel que soit le type de test) et que le médecin remplit avec lui le téléservice Contact Covid : cotation MIS de 30 euros.

Par exemple : si le médecin réalise un test antigénique et qu’il est positif, il facture une cotation globale de C2 + MIS.

Dans tous les cas, la consultation est prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie obligatoire en utilisant le code EXO DIV 3.

En cas de non-respect du parcours de soins, il faut utiliser le code IPS « urgence » si le patient n’est pas connu ou est sans médecin traitant. Si le patient n’a pas de NIR, afin d’assurer la gratuité de la réalisation du test, le médecin doit renseigner le NIR anonyme spécifique « 1 55 55 55 CCC 023 » (dans lequel CCC correspond au numéro de la caisse de rattachement du médecin) ainsi que la date de naissance « 31/12/1955 ».

Les cotations C2 et V2 sont cumulables le cas échéant avec les majorations de nuit, dimanche et jour férié et avec les majorations de déplacement. La majoration d’urgence (MU) n’est pas facturable avec la cotation V2 lorsque le médecin se déplace en Ehpad dans le cadre du dépistage des patients.

Appli TousAntiCovid

Le professionnel de santé peut générer via l’interface Pro-TousAntiCovid, accessible depuis Pro Santé Connect avec la carte CPS ou e-CPS, un code à 6 caractères alphanumériques. Le patient pourra saisir ce code dans son application pour se déclarer comme cas positif à la Covid-19.
L’application ne remplace pas le contact tracing réalisé par les professionnels de santé et l’Assurance Maladie mais complète le dispositif d’alerte.

Multiplication des fraudes liées aux tests antigéniques

Depuis la mise en place des tests antigéniques, les appels, courriels et SMS frauduleux se multiplient. L’Assurance Maladie met en garde les professionnels de santé :

  • l’approvisionnement en tests antigéniques se fait uniquement auprès des officines et n’est pas prévu par correspondance ;
  • pour obtenir ces tests, dont la délivrance est limitée par jour, le médecin doit présenter au pharmacien sa carte CPS ainsi que sa carte Vitale ou son NIR ;
  • le professionnel de santé ne doit pas envoyer une copie de sa carte CPS ou du numéro ADELI par mail ou par tout autre canal pour obtenir les tests antigéniques.

Tests antigéniques Covid-19 et saisie des résultats dans SI-DEP (vidéo)

Vidéo présentant les tests antigéniques Covid-19 et la saisie des résultats dans SI-DEP

Dans un cabinet médical, Nicolas de Chanaud, médecin généraliste : « Un test antingénique c'est un test diagnostic pour la Covid. C'est un test qui est très simple à réaliser, que nous faisons au cabinet. En 15 minutes, on a le résultat. »

Les tests sont aussi réalisés par :

  • les infirmiers,
  • les masseurs-kinésithérapeutes,
  • les sages-femmes,
  • les chirurgiens-dentistes,
  • les pharmaciens.

Dans une pharmacie, Khôi-Nguyên Dang-Trung, pharmacien : « Le patient rentre, se présente au rendez-vous, on lui fait remplir un formulaire [illustration avec le visuel d'un formulaire], et ensuite on le présente dans la salle de prélèvement, qui est isolée de la pharmacie, pour faire le prélèvement nasopharyngé. Et le résultat ressort au bout de 15 minutes. »

Nicolas de Chanaud, médecin généraliste : « Le SI-DEP est une plateforme nationale, dans laquelle on va référencer tous les tests qu'on réalise, qu'ils soient négatifs ou positifs chez nos patients. »

Khôi-Nguyên Dang-Trung, pharmacien : « Une fois que j'ai le résultat, je vais aller l'enregistrer dans le SI-DEP. On y accède via Internet [illustration avec la page d'accueil de Pro Santé Connect], via une connexion sécurisée par nos carte CPS [ou application mobile e-CPS] et on y rentre les données démographiques et toutes les informations qui vont pouvoir servir au contact tracing. Ensuite j'enregistre le résultat, positif ou négatif [illustration avec 4 cases à cocher selon le résultat du tests : négatif - qui est coché dans la vidéo- positif, indéterminé ou prélèvement non conforme]. La saisie des données dans le SI-DEP, entre le début et la fin, c'est-à-dire à l'édition de l'attestation, dure 1 minute 30. »

Nicolas de Chanaud - médecin généraliste : « Donc la plateforme SI-DEP va me permettre deux choses principales :

  1. tout d'abord ça va être de recueillir des donnée en soins primaires [la vidéo montre le remplissage d'un champ libre "observation" avec les éléments : fièvre depuis 2 jours, toux etc.] sur les dépistages de la Covid pour orienter les politiques de santé publique pour réagir face aux vagues qui risquent de survenir à nouveau ; [permettre d'avoir des indicateurs fiables pour prendre les bonnes décisions nationales et locales sur la gestion de l'épidémie, permettre à des chercheurs d'accéder aux données pour mieux comprendre la maladie]
  2. la deuxième chose qui est importante c'est que, lorsque moi j'ai un patient qui a la Covid, je vais faire une enquête saniraire en recherchant tous les cas contacts. Mais dans certaines situations, ça me permet de déléguer à la Sécurité sociale pour qu'elle réalise l'enquête sanitaire lorsque moi je ne peux pas la faire. »

Contact Covid permet aux médecins généralistes de faire eux-même le contact tracing. Si le patient est positif, il reçoit immédiatement son QR Code d'activiation TousAntiCovid [Illustration de l'appli].

Plusieurs centaines de milliers de tests sont déjà remontés chaque semaine par les professionnels (pharmaciens, infirmiers, médecins, masseurs-kinésithérapeutes,sages-femmes, chirurgiens-dentistes,).

https://portail-sidep.aphp.fr

SI-DEP est un projet réalisé en partenariat avec APHP, SPF, Assurance Maladie ainsi que tous les professionnels et leurs représentants, ainsi que les éditeurs de systèmes d'information impliqués.

Logo : Ministère des Solidarités et de la santé