Le dispositif Mon soutien psy assoupli et revalorisé depuis le 15 juin 2024

Publié le

Le dispositif Mon soutien psy, mis en place en 2022 pour permettre le remboursement des séances chez les psychologues conventionnés, a connu plusieurs évolutions majeures depuis le 15 juin 2024.

L’adressage initial par un médecin n’est plus obligatoire

Jusqu'à présent, les patients devaient obtenir une lettre d’adressage par un médecin (ou une sage-femme) pour bénéficier du remboursement des séances. Cette obligation d'adressage pouvait constituer un frein pour entrer dans le dispositif. En pratique, les patients peuvent désormais prendre directement rendez-vous avec un psychologue conventionné avec l’Assurance Maladie figurant dans cet annuaire.

Important : le patient peut consulter dans un premier temps un médecin ou une sage-femme pour faire le point. Le professionnel de santé peut évaluer si ce dispositif d’accompagnement psychologique est adapté à son patient, ou s’il est préférable de l’orienter directement vers des soins plus spécialisés. Si Mon soutien psy est adapté, alors le praticien peut rédiger un courrier d’accompagnement (modèle en cours d’actualisation), qui a vocation à transmettre au psychologue les éléments du contexte, les éléments cliniques, les motifs de l’adressage et éventuellement les résultats des scores.

Augmentation du nombre de séances remboursées

Pour offrir une prise en charge plus adaptée, le nombre de séances remboursées par an et par patient est passé de 8 à 12. Cette évolution permettra un suivi psychologique plus complet.

Revalorisation du tarif de la consultation

Afin d'inciter davantage de psychologues à adhérer au dispositif, le tarif de la consultation remboursée a été revalorisé, passant de 30 à 50 euros. Cette augmentation significative vise à favoriser la participation des psychologues au dispositif afin d’avoir un maillage territorial plus homogène.

Tout savoir sur Mon soutien psy.

En cours de chargement...