Hackathon Diabète : 5 projets pour améliorer le quotidien des personnes diabétiques récompensés

30 octobre 2017

Les 5 projets récompensés à l’occasion de la finale du Hackathon Diabète visent à faciliter et améliorer la prise en charge de personnes diabétiques au quotidien grâce à l’innovation technologique.

 

 

 

 

Simplifier la collecte des données de suivi des patients diabétiques
 

Le premier prix ex-aequo récompense deux projets originaux pour simplifier la vie des patients.

La société Diabnext a présenté un dispositif permettant d’enregistrer automatiquement les mesures de suivi d’un patient diabétique dans son carnet d’auto-surveillance. Cela facilite le partage avec le médecin et permet de définir des recommandations adaptées à ses besoins. 3 services sont proposés, compatibles avec les dispositifs d’auto mesure existants : la collecte automatique des unités d’insuline injectées, la collecte des taux de glycémie et l’estimation des glucides contenus dans les plats et boissons consommés. Les données sont ensuite adressées à une plateforme d’intelligence artificielle qui les analyse pour proposer aux patients des informations utiles et adaptées au suivi et à la gestion de leur diabète.

L’équipe d’Healsy a développé une application smartphone de prédiction de la glycémie qui, au quotidien, apporte des informations utiles et personnalisées au patient pour bien gérer son diabète. Connectée aux outils de suivi qu’il utilise (pompe à insuline, traqueur d’activité…), l’application est capable de prédire les variations de glycémie grâce à un modèle mathématique adapté à sa situation.

Elle permettra ainsi de calculer la dose exacte d’insuline nécessaire face à un événement ou d’anticiper les variations de glycémie pendant une activité en prenant en compte les spécificités du patient.
 

Faciliter l’adaptation du régime alimentaire des enfants diabétiques

 

3e prix récompensé, la Cantine propose un service à destination des parents d’enfants diabétiques de type 1, des instituteurs et des animateurs scolaires afin d’adapter les repas scolaires et simplifier la gestion du diabète de l’enfant à l’école. Chaque jour, sur la base des menus scolaires publiés en ligne, cette application estimera la quantité de glucides du repas et permettra aux parents de partager leurs recommandations avec les équipes de l’école.
 

Valoriser l’hygiène de vie

3eme prix ex-aequo avec la Cantine, l’entreprise Stimul propose un programme d’éducation thérapeutique à distance, dédié aux patients atteints de diabète de type 2. Le programme prévoit l’intervention personnalisée à distance (par téléphone et via une application) d’un éducateur thérapeutique pendant plusieurs semaines avec la définition d’objectifs, la proposition d’exercices et d’informations personnalisés pour poursuivre l’apprentissage en autonomie et lever les freins propres à chacun.

 

Comparer les contrats d’assurance maladie complémentaire

Enfin la société Cemka propose une application qui apporte aux patients diabétiques des informations leur permettant d’identifier rapidement et en autonomie le niveau de couverture des contrats d’assurance maladie complémentaire les plus intéressant au regard de leur situation. Cet outil repose sur une estimation du reste à charge pour certaines situations et par grandes typologies de contrats. Ce service sera réalisé à partir des données de l’Assurance Maladie.

 

Le classement final de ces 5 projets pré-selectionnés parmi une quarantaine de participants a été déterminé mi-octobre par le jury à l’issue d’une phase d’accompagnement de cinq mois, au cours de laquelle les équipes ont pu bénéficier de l’expérience et des connaissances des représentants de la Cnamts, des Diabet’Acteurs et du Diabète Lab pour affiner leurs projets. Cet accompagnement constituait l’un des atouts du concours. Les lauréats ont également bénéficié d’une dotation financière et surtout de la reconnaissance, par l’Assurance Maladie et la fédération française des diabétiques, de la qualité de leur dossier ce qui pourra être un atout pour poursuivre le développement de leurs projets ou travailler aux débouchés possibles.  

La qualité des projets de ce nouvel Hackathon conforte la volonté de la Cnamts de renouveler l’expérience sur de nouvelles thématiques et avec un calendrier restant à définir.