Grippe : la campagne de vaccination 2020-2021 se poursuit jusqu’au 28 février

01 février 2021

Illustration montrant un homme d'âge âgé souriant, avec en titre : Contre la grippe vaccinez-vous dès maintenant et 3 bulles illustrant 3 catégories de personnes les + 65 ans, les malades chroniques et les femmes enceintes.

Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, la vaccination contre la grippe reste essentielle pour protéger les personnes à risque de développer des formes graves de la grippe.

La saison hivernale n’est pas terminée et selon Santé Publique France, une circulation grippale retardée durant l’hiver 2021 est possible. De nombreuses personnes ciblées par les recommandations vaccinales contre la grippe n’ont pas encore été vaccinées. Près de 7 millions de personnes à risque de grippe grave n’avaient pas encore été vaccinées fin décembre dont :

  • 4,9 millions de personnes de 65 ans et plus ;
  • 1,4 millions de personnes avec une affection de longue durée ;
  • 560 000 personnes souffrant d’insuffisance respiratoire.

La campagne de vaccination contre la grippe est donc prolongée jusqu’au 28 février 2021, suite à la décision du ministère des Solidarités et de la santé.

À noter : depuis le 1er janvier 2021, la vaccination antigrippale est également ouverte au-delà des personnes prioritaires, à toute personne le souhaitant.

Les vaccins disponibles

L’État a constitué un stock d’État. Les doses peuvent être commandées par les pharmaciens et dispensées en officine. Les vaccins du stock d’État sont :

  • Vaxigrip Tetra (Sanofi) ;
  • Influsplit Tetra (GSK), vaccin standard ;
  • Fluzone HD (Sanofi Pasteur), indiqué pour les patients et les professionnels de santé âgés de 65 ans et plus ;
  • Fluenz Tetra (AstraZeneca), vaccin nasal pédiatrique, délivrance uniquement sur prescription médicale.

Vaccination contre la grippe et Covid-19

La HAS recommande de respecter un délai de 14 jours entre la vaccination contre la grippe et la vaccination contre la Covid-19.
En pratique, si le patient a pris un rendez-vous ou souhaite prendre un rendez-vous dans un délai rapproché pour se faire vacciner contre la Covid-19, alors le professionnel de santé doit différer la vaccination contre la grippe afin de ne pas retarder la vaccination contre la Covid-19.

Avoir eu la Covid-19 (y compris la forme grave) n’est pas une contre-indication à la vaccination antigrippale. Au moment de la vaccination contre la grippe, la personne ne doit pas présenter de symptôme ni de fièvre. Pour les personnes ayant eu une forme sévère avec des séquelles graves (insuffisance respiratoire sévère), la vaccination contre la grippe est recommandée.

Pour les patients cas contacts d’un cas de Covid-19 et éligibles à la vaccination contre la grippe, leur vaccination doit être reportée à l’issue de la période d’isolement recommandée en l’absence d’apparition de symptômes (avis de la HAS du 20 mai 2020).