Covid-19 : le point sur les évolutions de la vaccination en ville

27 mai 2021

[Article mis à jour le 31 mai 2021] Élargissement des publics prioritaires, vaccins disponibles en ville, documents médicaux à donner aux patients, parcours vaccinaux particuliers, première étude sur l’impact de la vaccination…5 mois après le lancement de la campagne vaccinale contre la Covid-19, où est-on ? Tour d’horizon de l’ensemble des moyens déployés pour poursuivre et intensifier la vaccination, notamment en médecine de ville.

Depuis le 31 mai, les patients majeurs peuvent prétendre à la vaccination

C’est le coup d’accélérateur donné par le gouvernement : la date à partir de laquelle toute personne majeure pourra se faire vacciner a été avancée de 15 jours. Depuis le 31 mai 2021, toute personne âgée de 18 ans et plus peut donc se faire vacciner.

Le vaccin Moderna arrive en ville

Depuis le 25 mai, les médecins de ville ont la possibilité de commander des doses du vaccin Moderna, jusqu’ici réservé aux centres de vaccination. C’est une très bonne nouvelle car ce vaccin peut être administré à toutes les personnes majeures, sans restriction liée à l’âge. Moderna vient compléter le panel de vaccins disponibles pour les professionnels de santé en ville : AstraZeneca et Janssen, tous les 2 réservés aux patients de 55 ans et plus.

Commander les doses des 3 vaccins

Chaque semaine, les médecins doivent passer leur commande de doses des vaccins auprès de leur officine de référence entre le lundi et le mercredi. Les commandes sont à venir chercher à l'officine de référence la semaine suivant la commande (après confirmation de la commande).

Le schéma de diffusion retenu pour le vaccin Moderna en ville est le même que pour les vaccins AstraZeneca et Janssen : en amont de chaque campagne de vaccination en ville, les médecins, les pharmaciens, les sages-femmes et les infirmiers pouvant vacciner (uniquement les professionnels en activité et ne pratiquant pas exclusivement au sein de l’hôpital public) ont la possibilité de commander et se faire livrer un ou plusieurs flacons dans leur officine de rattachement.

À noter : les sessions de commande sont annoncées par DGS-Urgent et sur le portail de télédéclaration des officines.

2 parcours vaccinaux particuliers : ce qu’il faut savoir

Quid des patients de moins de 55 ans qui ont déjà reçu la 1re dose de AstraZeneca ?

Conformément à l’avis rendu le 9 avril 2021 par la HAS, les personnes de moins de 55 ans ayant reçu une première dose du vaccin AstraZeneca sont invitées à recevoir une deuxième dose de vaccin Pfizer ou Moderna. Ce point fait l’objet d’un DGS-Urgent récapitulatif sur les rappels des différents vaccins.

Quid du parcours vaccinal des patients immunodéprimés ?

Les autorités sanitaires préconisent une 3e injection de vaccin contre la Covid-19 pour les personnes suivantes :

  • ayant reçu une transplantation d’organe ou de cellules souches hématopoïétiques ;
  • sous chimiothérapie lymphopéniante ;
  • traitées par des médicaments immunosuppresseurs forts ;
  • dialysées chroniques après avis de leur médecin traitant qui décidera de la nécessité des examens adaptés ;
  • au cas par cas, les personnes sous immunosuppresseurs ne relevant pas des catégories précédentes ou porteuses d’un déficit immunitaire primitif.

En savoir plus sur la vaccination des patients immunodéprimés.

2 documents de vaccination à transmettre aux patients

À l’issue de chaque injection d’une dose de vaccin contre la Covid-19, il faut penser à donner en main propre à la personne vaccinée les 2 documents suivants :

  • la synthèse de vaccination ;
  • l’attestation de vaccination certifiée.

À noter : depuis le 27 mai, les assurés peuvent télécharger de manière autonome leur attestation de vaccination certifiée via un téléservice de l’Assurance Maladie.

En savoir plus sur la synthèse et l’attestation de vaccination.

Data vaccin Covid, un site pour visualiser la couverture vaccinale en France

Pour contribuer à enrichir les connaissances sur le déploiement de la vaccination contre la Covid-19, l’Assurance Maladie met à disposition des données nouvelles sur la couverture vaccinale de la population. Depuis le 28 mai, ces données sont accessibles par tous sur le site dédié : datavaccin-covid.ameli.fr.

En savoir plus sur le site datavaccin-covid.ameli.fr

Covid-19 : une étude montre les bénéfices significatifs de la vaccination pour les personnes âgées

Le risque de développer une forme grave de la Covid-19 diminue de 87 % chez les personnes de plus de 75 ans, dès 7 jours après l’injection de la 2e dose. Ces personnes ont 9 fois moins de risques d'être hospitalisées pour forme grave de Covid-19 que les personnes de plus de 75 ans non vaccinées. Voilà les premiers résultats d’une vaste étude de pharmaco-épidémiologie réalisée par le groupement d’intérêt scientifique (GIS) EPI-Phare, constitué par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (Cnam).

En savoir plus sur l'étude.