Ce qu’il faut savoir sur la vaccination contre la Covid-19 : nouveautés et outils pratiques

29 juin 2021

[Article mis à jour le 19 août]
Schéma vaccinal avec une seule dose, recours aux tests rapides sérologiques, délais assoupli entre 2 doses de vaccin ARNm, nouvelles fonctionnalités sur le logiciel Vaccin Covid, vaccination des adolescents à partir de 12 ans, attestation de vaccination au format européen, actions ciblées vis-à-vis des populations à risque non vaccinées… La vaccination contre le Covid-19 se poursuit avec cependant un ralentissement du nombre de premières injections marquant une étape déterminante dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 et ses variants. Le point sur les nouveautés de la vaccination et les outils pratiques pour aider les vaccinateurs.

Schéma vaccinal monodose pour les personnes avec un antécédent d’infection par le Covid-19 documenté

Le schéma vaccinal monodose concerne toute personne présentant un résultat de test PCR positif témoignant d’un antécédent de Covid-19 datant de plus de 2 mois et sans limite de durée ou toute personne disposant déjà d’un résultat de sérologie positive.

En revanche, les personnes sévèrement immunodéprimées et les personnes âgées résidant en Ehpad ou en USLD ne sont pas éligibles à ce schéma avec une seule dose de vaccin.

En savoir plus sur le schéma vaccinal monodose.

Test rapide d’orientation de dépistage (Trod) sérologique

Les tests rapides d’orientation de dépistage (Trod) sérologique sont destinés aux personnes de moins de 55 ans ayant un antécédent de Covid-19 mais ne disposant pas de preuve d’une infection documentée ou bien n’ayant jamais été dépistées car asymptomatiques.

En pratique, les Trod sérologiques sont pour l’instant réservés aux patients de moins de 55 ans au moment de l’injection de la première dose de vaccin afin de détecter la présence ou l’absence d’anticorps dans leur organisme.

3 doses de vaccin pour les personnes atteintes de certains cancers

Les autorités sanitaires préconisent une troisième injection de vaccin contre la Covid-19 pour les patients sévèrement immunodéprimés. De nouvelles données en élargissent la liste et confirment la nécessité d’administrer une 3e dose aux personnes atteintes de leucémie lymphoïde chronique (LLC) et aux personnes atteintes de certains types de lymphomes traités par anti-CD20.

En savoir plus sur les patients devant bénéficier de 3 doses de vaccin contre la Covid-19.

Assouplissement du délai entre la 1re et la 2e dose de vaccins à ARNm

Le délai entre les 2 doses de vaccin ARNm est désormais compris entre 21 à 49 jours. Cette souplesse est provisoire et exceptionnelle et doit ainsi permettre à chacun de concilier départ en vacances et injections dans un même lieu.

La vaccination des adolescents

Les adolescents âgés de 12 à 17 ans peuvent se faire vacciner contre la Covid-19. Ils doivent se rendre dans un centre de vaccination pour bénéficier du vaccin Pfizer ou chez leur médecin traitant (ou en pharmacie, par une sage-femme, dans un cabinet infirmier) pour bénéficier du vaccin Moderna.

Concernant l’accord parental : les adolescents de 12 à 16 ans pourront se faire tester et vacciner avec l’accord écrit d’un seul parent ; les plus de 16 ans pourront se faire vacciner sans accord parental.

La présence d’un parent pendant la vaccination de l’adolescent est recommandée mais n’est pas obligatoire. L'adolescent doit présenter la carte Vitale d'un de ses parents ou une attestation de droit mentionnant le numéro de sécurité sociale d'un de ses parents afin de l'enregistrer dans Vaccin Covid.

Vaccin Covid : enregistrer les injections sous le NIR d’un des parents

Pour enregistrer les injections pour un adolescent dans Vaccin Covid, il est nécessaire d’utiliser le numéro de sécurité sociale (NIR) de l’un des parents et non celui de l’adolescent. En effet, le NIR de l’enfant n’est pas retrouvé dans Vaccin Covid et il ne faut pas recourir à la procédure de saisie sans NIR. Il est également important de remettre systématiquement à la fois la synthèse de vaccination et l’attestation de vaccination certifiée.

Une FAQ pour saisir dans Vaccin Covid et éditer les attestations et les synthèses de vaccination

L’Assurance Maladie met à la disposition des professionnels de santé (PS) qui utilisent Vaccin Covid une foire aux questions (FAQ) régulièrement mise à jour. L’objectif : les guider dans la saisie des informations dans Vaccin Covid dont dépend directement la conformité de l’attestation de vaccination.

En pratique, la FAQ est organisée selon les thématiques suivantes :

  • usage de Vaccin Covid ;
  • cycle vaccinal ;
  • synthèse et attestation de vaccination ;
  • usage de la synthèse et de l’attestation de vaccination en France ;
  • usage de l’attestation de vaccination pour voyager.

À noter : depuis le 25 juin, les attestations de vaccination éditées à partir de Vaccin Covid ou téléchargées depuis le téléservice dédié sont au format européen (version bilingue français/anglais).

Consulter la FAQ.

Évolution du logiciel Vaccin Covid

Depuis le 29 juin, le logiciel Vaccin Covid se dote des 2 nouvelles fonctionnalités suivantes.

  • La possibilité d’annuler un cycle vaccinal afin de procéder à une nouvelle saisie. Cette évolution :
    • concerne les dossiers pour lesquels il y a eu une erreur de patient, ou une erreur de saisie. La création d’un nouveau cycle vaccinal n’est possible que si le statut du dernier cycle est à l’état « annulé ». Les dossiers annulés seront uniquement visibles en consultation ;
    • permet de revenir sur un dossier jusqu’à 360 jours d’antériorité ;
    • est accessible à tous les professionnels de santé ayant accès à Vaccin Covid ;
    • doit rester une procédure exceptionnelle. Une fois mise en œuvre aucun retour en arrière ne sera possible.
  • La possibilité d’enregistrer une vaccination supplémentaire (3e dose). Cette possibilité est ouverte pour une 1re vaccination avec un vaccin monodose ou pour une seconde vaccination enregistrée.

Consulter le tutoriel du logiciel Vaccin Covid (PDF).

Découvrir Vaccin Covid en vidéo

Des dispositifs pour vacciner les populations fragiles et/ou à risque

Pour continuer à faire en sorte que les plus fragiles soient protégés, conformément à la stratégie de vaccination, l’Assurance Maladie intensifie et accélère ses dispositifs d’« Aller vers » visant à faciliter la prise de rendez-vous pour les publics suivants :

  • personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • personnes atteintes de comorbidités (par exemple obésité, diabète) ;
  • personnes en situation de grande précarité ;
  • bénéficiaires de la Complémentaire santé solidaire de moins de 65 ans.

En savoir plus sur l'impact des dispositifs d'accompagnement de l'Assurance Maladie auprès des personnes non vaccinées. Consulter aussi l'affichette : Obésité et Covid-19 : 4 bonnes raisons de se faire vacciner (PDF).