Accidents du travail et maladies professionnelles en entreprise : un bilan 2020 inédit

25 novembre 2021

L’année 2020 a été marquée par une crise sanitaire sans précédent et par des mesures de sécurité sanitaire associées, en particulier avec la mise en place de plusieurs confinements. La situation qui en a découlé a conduit à l’arrêt ou au ralentissement significatif d’une grande partie de l’activité économique. Les chiffres de la sinistralité 2020 reflètent cette situation atypique et doivent, à cet égard, être regardés avec prudence.

Quelles sont les maladies professionnelles les plus courantes ? Les risques majeurs d’accidents du travail et les secteurs d’activité les plus touchés ? L’Assurance Maladie – Risques professionnels fait le point sur l’année 2020 et les actions engagées dans son rapport annuel « L’Essentiel 2020, Santé et sécurité au travail » (PDF).

Baisse des accidents du travail et de trajet

Accidents du travail

Le nombre d’accidents du travail a diminué de 17,7 % par rapport à 2019, avec moins de 540 000 accidents. Cette diminution correspond en particulier aux 2 périodes de confinement de l’année 2020.

En raison du recours au chômage partiel et au télétravail, les accidents du travail ont très fortement diminué dans les services, en particulier dans les activités de travail temporaire et le secteur tertiaire, qui enregistrent respectivement des baisses de 23,9 % et 23,3 %, mais aussi dans l’édition et la communication (- 19,4 %), l’alimentation (- 18,9 %) ou dans le commerce non alimentaire (- 18,4 %).

La situation est plus contrastée dans les activités industrielles et secondaires, avec une diminution de 18,5 % des accidents du travail dans la métallurgie, de 16,5 % dans la chimie-plasturgie ou dans le bois, l’ameublement et le textile, mais de 12,8 % dans le BTP, secteur d’activité qui a été le moins longtemps à l’arrêt.

Les activités d’action sociale et de santé ont néanmoins vu leur sinistralité baisser de 17 % en 2020.

Très sollicités pendant la crise sanitaire, certains métiers ont vu leur sinistralité augmenter :

  • ambulance (+ 2,4 %) ;
  • centrales d’achats (+ 5 %) ;
  • vente à distance (+ 14 %).

Accidents de trajet

Les accidents de trajet ont diminué de 19,7 % par rapport à 2019. Cette forte baisse est constatée à des degrés divers dans la plupart des grandes régions. Là aussi, cette tendance s’explique par les périodes de confinement.

Diminution du nombre de maladies professionnelles

Les maladies professionnelles baissent de 18,8 % entre 2019 et 2020, soit dans la même proportion que les accidents du travail et les accidents de trajet. Le nombre de victimes diminue, lui aussi, de 18,2 %. Les troubles musculo-squelettiques demeurent à l’origine de 87 % des maladies professionnelles.

La reconnaissance du Covid-19 en maladie professionnelle

Sur 5 018 dossiers complets de demandes de maladie professionnelle déposés - dont 82 % concernent des soignants -, 1 690 ont été instruits favorablement.

En savoir plus sur la reconnaissance du Covid-19 en maladie profesionnelle (espace médecin).

Les affections psychiques au travail en hausse

L’évolution des affections psychiques reconnues poursuit sa hausse observée ces dernières années, tant en nombre de maladies déclarées à titre professionnel qu’en nombre de prises en charge accordées.

1 441 maladies professionnelles relevant de troubles psychosociaux, soit environ 37 % de plus qu’en 2019, ont donné lieu à une prise en charge favorable par l’Assurance Maladie - Risques professionnels, sur la base de l’avis des comités d’experts médicaux saisis sur chacune de ces demandes.

Les accidents du travail et les maladies professionnelles en 2020 (infographie)

Accidents du travail et maladies professionnelles : les chiffres clés de l’année 2020

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, les accidents du travail, de trajet et les maladies professionnelles ont baissé de façon proportionnelle à l’activité économique, dans la plupart des secteurs.

  • 539 833 accidents du travail en 2020* (- 17,7 % par rapport à 2019)
  • 79 428 accidents de trajet en 2020* (- 19,7 % par rapport à 2019)
  • 40 219 maladies professionnelles reconnues en 2020* (- 19 % par rapport à 2019)

* Accidents du travail ou maladies professionnelles qui ont donné lieu à un premier versement de prestations en espèces (pour arrêt de travail ou incapacité permanente).

Accidents du travail et de trajet : les tendances inédites de 2020

Un nombre d’accidents du travail qui baisse par effet mécanique

  • Édition et communication : - 19,4 %
  • Transports et énergie : -19,4 %
  • Alimentation : -18,9 %
  • Métallurgie : -18,5 %
  • Commerce non alimentaire : - 18,4 %
  • Activités d’action sociale et de santé : - 17 %
  • Chimie-plasturgie : - 16,5 %
  • Secteurs du bois, ameublement et textile : - 16,5 %
  • Secteur du BTP : - 12,8 %

… sauf dans certaines activités tertiaires

  • Vente à distance : + 14 %
  • Centrales d’achats : + 5 %
  • Ambulance : + 2,4 %.

Les 3 principales causes d’accident

  • Manutentions manuelles : 50 % des accidents du travail
  • Chutes (de hauteur ou de plain-pied) : 29 % des accidents du travail
  • Outillage à main : 9 % des accidents du travail

Le nombre d’accidents de trajet diminue lui aussi de façon substantielle…

79 428 accidents de trajets enregistrés en 2020 : 19,7 % de baisse par rapport à 2019

… mais le nombre d’accidents de vélo et trottinette augmente

+ 14,6 % d’accidents de vélo et de trottinette par rapport à 2019

Maladies professionnelles : les évolutions marquantes en 2020

La reconnaissance du Covid-19 en maladie professionnelle

Sur 5 018 dossiers complets de demandes de maladie professionnelle déposés, dont 82 % concernent des soignants, 1 690 de ces dossiers ont été instruits favorablement.

Les maladies professionnelles baissent de 18,8 % entre 2019 et 2020…

  • Troubles musculosquelettiques (TMS) - 19,6 % par rapport à 2019. Les TMS représentent 87 % des cas des maladies professionnelles
  • Pathologies liées à l’amiante - 13,6 % par rapport à 2019
  • Cancers (hors amiante) -25,3 %

… mais les affections psychiques sont en nette augmentation

1 441 cas de maladies professionnelles relevant de troubles psychosociaux : + 37 % par rapport à 2019.

Source : Assurance Maladie – Risques professionnels