« Contre la grippe, nous avons la chance d’avoir un vaccin »: lancement de la campagne d’information

13 octobre 2020

La campagne de vaccination contre la grippe a démarré le 13 octobre, dans un contexte inédit, fortement impactée par l’épidémie de Covid-19. Limiter les risques pour les personnes les plus vulnérables et préserver notre système de santé représentent de fait des enjeux essentiels pour les semaines à venir. C’est dans ce contexte que l’Assurance Maladie, en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la santé, Santé publique France et la Mutualité sociale agricole (MSA) lance une vaste campagne de communication sur la vaccination antigrippale.

Cette année, l’épidémie de grippe circulera peut-être en même temps que la Covid-19. La vaccination contre le virus grippal représente un enjeu de santé publique plus fort encore que les années précédentes dans la mesure où les personnes à risque de complications graves liées à la grippe sont sensiblement les mêmes que celles liées à la Covid-19 : les personnes de 65 ans et plus, les femmes enceintes, les personnes atteintes d’une maladie chronique. Pour elles, la vaccination, associée au bon respect des gestes barrières, est le moyen le plus efficace pour se protéger de la grippe (1).

Certains l’oublient mais la grippe peut avoir des conséquences lourdes sur la santé. Chaque année, la grippe saisonnière touche entre 2 et 6 millions de personnes. L’hiver dernier, plus de 60 000 passages aux urgences ont ainsi été recensés, dont 6 000 ont imposé une hospitalisation.

Une campagne antigrippale à l’heure de la Covid-19

Face à la nécessité encore accrue par le contexte sanitaire de rappeler aux personnes à risque leur fragilité face à la grippe, l’Assurance Maladie signe une nouvelle campagne de communication invitant les personnes fragiles à se vacciner sans attendre.

« Nous ne sommes pas tous égaux face aux virus », « pour protéger les personnes âgées ou fragiles contre la grippe, nous avons la chance d’avoir un vaccin », tels sont les deux messages centraux de cette nouvelle campagne qui prend vie dès ce mardi 13 octobre 2020, à travers des spots télévisés et web, des affiches, des insertions presse et une campagne digitale.

Cette campagne se déploie autour d’un film TV mettant en scène une succession de portraits représentatifs des public fragiles (personnes âgées de 65 ans et plus, personnes atteintes de maladie chronique, personnes obèses, femmes enceintes…). Empreint de gravité, ce film rappelle avec force et émotion (gros plans, regards caméra, expressions réfléchies, visages concernés) que la grippe peut être grave pour certains et se conclut sur une invitation sans équivoque : « Personnes de 65 ans et plus, personnes atteintes d'une maladie chronique, femmes enceintes… contre la grippe, vaccinez-vous dès maintenant ».

[Succession de portraits. Des femmes et des hommes. Des personnes âgées, de jeunes seniors, une femme enceinte, quelques personnes atteintes d’une maladie chronique, un médecin. Leurs expressions sont réfléchies, leurs visages concernés].

« La période que nous traversons nous rappelle chaque jour que nous ne sommes pas tous égaux face aux virus. 

Et les complications peuvent être graves pour les plus fragiles d’entre nous.

Alors évitons que la grippe nous le rappelle à son tour. 

Pour protéger les personnes âgées ou fragiles contre la grippe, nous avons la chance d’avoir un vaccin… Ne l’oublions pas. 

Personnes de 65 ans et plus, personnes atteintes d'une maladie chronique, femmes enceintes… contre la grippe, vaccinez-vous dès maintenant »

Parlez-en à un professionnel de santé.

Logo : Assurance Maladie, ministère des Solidarités et de la santé, Santé publique France, MSA

© L'Assurance Maladie, ministère des Solidarités et de la santé, Santé publique France, MSA

Un dispositif ciblant prioritairement les patients à risque et les soignants

Au niveau national, le dispositif de communication s’articule autour d’une campagne télévisuelle avec la diffusion d’un film dédié aux personnes âgées et fragiles. L’incitation des femmes enceintes à se faire vacciner sera renforcée via un film web qui leur sera dédié.

[Succession de portraits de femmes enceintes].

« La période que nous traversons nous rappelle chaque jour que nous ne sommes pas tous égaux face aux virus. 

Et les complications peuvent être graves chez les femmes enceintes.

Alors évitons que la grippe nous le rappelle à son tour. 

Pour nous protéger de la grippe, nous avons la chance d’avoir un vaccin… Ne l’oublions pas. 

Si vous êtes enceinte… contre la grippe, vaccinez-vous dès maintenant. »

Parlez-en à un professionnel de santé.

Logo : Assurance Maladie, ministère des Solidarités et de la Santé, Santé publique France, MSA

© L'Assurance Maladie, ministère des Solidarités et de la santé, Santé publique France, MSA

Le dispositif de communication sera enfin complété par une campagne dans la presse régionale et médicale, une campagne digitale incluant des messages à destination des professionnels de santé et un ensemble d’actions déployées au niveau local pour renforcer la portée des messages auprès des publics à risques et des professionnels de santé.

Une double communication vaccination/gestes barrières pour lutter contre la grippe

Parce que l'adoption des gestes barrières est un moyen efficace de lutter contre la transmission des virus comme celui de la grippe, l’Assurance Maladie diffusera une campagne de sensibilisation aux « gestes barrières » contre les virus de l’hiver et la Covid-19 en même temps que la campagne de communication sur la vaccination antigrippale. Cette double communication a vocation à servir d’« aiguillon » pour l’ensemble des publics : pour se protéger de la grippe, il y a les gestes barrières pour tous, la vaccination étant destinée en priorité aux publics fragiles ainsi qu’aux personnes âgées. Correctement associés et combinés, gestes barrières et vaccination se renforcent mutuellement et forment un bouclier sanitaire puissant contre la grippe.

[Fond bleu, une surimpression apparaît, accompagnée d’une voix-off qui énonce sur un plan séquence…]

« Contre la Covid-19, mais aussi la grippe et les virus de l’hiver, il y a les gestes barrières. »

[On voit des jumelles, assises l’une à côté de l’autre, elles portent un masque chirurgical et miment de se laver les mains]

« Lavons-nous les mains régulièrement. »

[La caméra se déplace sur la droite vers une dame qui tousse dans son coude]

« Toussons, ou éternuons dans notre coude. »

[La caméra se déplace vers un jeune homme, près d’une poubelle, qui se mouche, jette son mouchoir et en reprend un neuf pour l’utiliser et le jeter à nouveau.]

« Utilisons un mouchoir à usage unique. »

[La caméra se déplace de nouveau vers la droite en direction d’un autre homme.]

« Respectons la distanciation physique. »

[La caméra arrive sur ce dernier personnage qui, assis, est en train de placer un masque sur son nez et sa bouche.]

« Portons un masque dès que c’est recommandé. »

[Les 5 pictogrammes des gestes énoncés précédemment apparaissent à l’écran.]

« Ensemble, continuons d’appliquer les gestes barrières. »

Logo :

  • L’Assurance Maladie
  • Ministère des Solidarités et de la santé
  • Santé publique France
  • MSA

(1) La Haute Autorité de santé (HAS), dans son avis du 20 mai 2020, insiste sur la nécessité de vacciner en priorité les personnes éligibles à la vaccination, qui sont également celles à risque d’infection grave à Covid-19.