Exploration et surveillance biologique thyroïdienne

01 juin 2017

Le mémo Exploration et surveillance biologique thyroïdienne (PDF, 1.19 Mo), validé par la Haute Autorité de santé (HAS) rappelle les recommandations concernant l'exploration et la surveillance biologique thyroïdienne :

  • En première intention, le dosage isolé de TSH est suffisant pour le diagnostic et la surveillance des dysthyroïdies dans la quasi-totalité des cas.
  • Le dosage de la T4L doit être limité :
    • aux 2 à 3 premiers mois du traitement d'une hyperthyroïdie puis à la surveillance des hyperthyroïdies traitées par ATS seuls,
    • au suivi initial des patients recevant une thérapie de remplacement par thyroxine tant que la TSH est augmentée,
    • et aux rares situations où on soupçonne une maladie hypophysaire ou hypothalamique.
  • La prescription du dosage de la T3L doit être exceptionnelle.