ameli.fr - N° 44 - Antiviraux à action directe dans le traitement de l'hépatite C

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

Vous êtes ici :

Accueil.Statistiques et publications.Rapports et périodiques.Points de repère.N° 44 - Antiviraux à action directe et hépatite C

N° 44 - Antiviraux à action directe dans le traitement de l'hépatite C

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 23 mars 2016

Les antiviraux à action directe (AAD) dans le traitement de l’hépatite C : retour sur 18 mois de prise en charge par l’Assurance Maladie. Points de repère n° 44, février 2016

L’hépatite C est une maladie infectieuse du foie provoquée par le virus de l’hépatite C (VHC). Cette infection peut provoquer des lésions inflammatoires du foie et des altérations des cellules et conduit, lorsqu’elle devient chronique, à la fibrose puis à la cirrhose.

Si de nombreuses innovations se sont succédé au cours des vingt dernières années, les antiviraux à action directe (AAD) de deuxième génération, arrivés fin 2013, ont bouleversé la thérapeutique avec des taux de guérison de l’infection supérieurs à 90 % selon les études cliniques, associés à de meilleurs profils de tolérance par rapport aux anciens traitements. De fait, la montée en charge de ces thérapeutiques a été extrêmement rapide avec plus de 3 000 nouveaux patients traités par AAD dès le second trimestre 2014 et au total plus de 1,5 milliard d’euros remboursés par l’Assurance Maladie entre janvier 2014 et juin 2015.

Les données de remboursement collectées par l’Assurance Maladie permettent de suivre la consommation de ces médicaments et leur utilisation, aussi bien en termes de durée de traitement que de molécules utilisées. À cet égard, on observe, sur les dix-huit premiers mois de commercialisation des AAD, de profondes évolutions des schémas thérapeutiques.

 

Documents à télécharger

Points de repère n° 44 - Février 2016

Les antiviraux à action directe (AAD) dans le traitement de l’hépatite C : retour sur 18 mois de prise en charge par l’Assurance Maladie / version corrigée le 23 mars 2016 (figure 3)

Rubriques annexes