ameli.fr - N° 31 - Bénéficiaires de la CMU en 2000 : soins de ville

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

N° 31 - Bénéficiaires de la CMU en 2000 : soins de ville

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 25 novembre 2014
La consommation de soins de ville des bénéficiaires de la CMU au terme d'une année de remboursements. Point Stat n° 31, mars 2001

La dépense de soins de ville présentée au remboursement durant l'année 2000 des patients protégés au titre de la CMU s'élève en moyenne à 4 565 francs, alors qu'elle n'est que de 3 531 francs chez les autres patients du régime général, à structure d'âge et de sexe identique.

Cet écart révèle l'état de santé plus précaire des bénéficiaires de la CMU. Leur recours aux soins est également caractéristique : il se distingue par une fréquence des consultations et des visites d'omnipraticiens plus importante, et une consommation spécifique de médicaments. En revanche, le recours aux spécialistes, mais aussi aux dentistes et aux opticiens reste moins courant.

En onze mois de soins, la dépense de CMU complémentaire s'élève à 1 142 francs en moyenne hors hospitalisation, mais à 2 126 francs par patient de plus de 60 ans. La CMU complémentaire facilite l'accès aux soins. Pour 90 % des bénéficiaires de soins dentaires et 74 % des bénéficiaires de soins d'optique, la gratuité des soins a été respectée.

Documents à télécharger

Point Stat n° 31 - Mars 2001

La consommation de soins de ville des bénéficiaires de la CMU au terme d'une année de remboursements

Rubriques annexes