ameli.fr - Point de conjoncture n° 1 - Juin 2007

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Point de conjoncture n° 1 - Juin 2007

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 25 novembre 2014
Les dépenses d'assurance maladie en 2006. Point de conjoncture n° 1, juin 2007

L'année 2006 prolonge la tendance à la baisse du rythme d'évolution annuel des soins de ville entamée en 2004 et poursuivie en 2005. Ce rythme est ainsi passé de plus de 7 % par an entre 2001 et 2003 à 2,9% en 2005 et 2,7% en 2006. C'est l'évolution des dépenses remboursées la plus faible enregistrée depuis 1996.

L'activité des généralistes diminue en 2006, dans un contexte épidémique favorable. La mise en place du parcours de soins s'est également traduite par un fléchissement de l'activité clinique des spécialistes. De ce fait, les honoraires des médecins ont connu une progression modérée. Le taux d'évolution de la dépense remboursable de médicament est de +0,4% en 2006 soit le taux le plus faible des dix dernières années. Sous l'effet d'importantes baisses de prix et d'une évolution plus modérée des volumes, le rythme de progression de la dépense remboursable de médicaments s'est infléchi de 4 points en 2006. Enfin, l'année 2006 constitue la troisième année consécutive de baisse des versements d'indemnités journalières, même si ce mouvement se ralentit en fin d'année.

D'autres postes en revanche connaissent des évolutions très dynamiques, comme les soins d'auxiliaires médicaux, les transports et les produits de santé hors médicament.

Par ailleurs les dépenses des cliniques privées s'infléchissent par rapport à l'année précédente tout en restant sur un rythme plus élevé que les soins de ville.

Documents à télécharger

Point de conjoncture n° 1 - Juin 2007

Les dépenses d'assurance maladie en 2006

Rubriques annexes