ameli.fr - Contraceptif oral combiné et risque d'embolie pulmonaire et d'accident artériel

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Contraceptif oral combiné et risque d'embolie pulmonaire et d'accident artériel

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 10 septembre 2018
L'objectif de cette étude était de mesurer le risque d’embolie pulmonaire, d’accident vasculaire cérébral ischémique et d’infarctus du myocarde chez les femmes sous contraceptif oral combiné (COC) en France (étude de cohorte sur 4 millions de femmes de 15 à 49 ans).

L'objectif de cette étude, réalisée à la demande des autorités sanitaires françaises, était de déterminer, pour les contraceptifs oraux combinés (COC) de première, deuxième et troisième génération, les risques absolus et relatifs des évènements graves comme l'embolie pulmonaire, l'accident vasculaire cérébral ischémique et l'infarctus du myocarde.

L'analyse a également porté sur le type de progestatif et le dosage d'éthinylestradiol (EE).

L'ambition était d'aider les autorités sanitaires et les professionnels de santé, par une mesure des risques thromboemboliques veineux et artériels des COC en condition réelle d'utilisation en France, afin d'optimiser la stratégie collective et individuelle de la prescription de contraception orale.

Le protocole d'étude a été élaboré par le département d'études en santé publique de la Caisse nationale de l'Assurance Maladie (Cnamts) en lien avec le pôle Épidémiologie des produits de santé de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Ce travail a été réalisé à partir des données du Système national inter-régimes de l'assurance maladie (Sniiram) chaînées avec celles issues du Programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI).

 

Les conclusions de ce travail sur une période un peu plus longue (cohorte de 5 millions de femmes sous contraception orale entre juillet 2010 et septembre 2012) ont été publiées en mai 2016 dans un article scientifique paru dans le British Medical Journal (BMJ).

Référence :

Weill A, Dalichampt M, Raguideau F, Ricordeau P, Blotière PO, Rudant J, Alla F, Zureik M. Low dose oestrogen combined oral contraception and risk of pulmonary embolism, stroke, and myocardial infarction in five million French women: cohort study. BMJ. 2016 May 10;353:i2002.

Cet article est en libre accès sur le site du BMJ.

 

Documents à télécharger

Contraceptif oral combiné et risque d'embolie pulmonaire et d'accident artériel

Rapport de juin 2013

Contraceptif oral combiné et risque d'embolie pulmonaire et d'accident artériel - Résumé

Résumé du rapport

Combined oral contraceptive and risk of pulmonary embolism and arterial accident - Abstract

Abstract in English

Rubriques annexes