ameli.fr - Pioglitazone et cancer de la vessie

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Pioglitazone et cancer de la vessie

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 16 décembre 2015
L'objectif principal de cette étude était de préciser, chez les personnes diabétiques traitées en France, l'existence d'un lien éventuel entre une exposition à la pioglitazone et l'incidence du cancer de la vessie.

Plusieurs études ont suggéré un lien entre le traitement par la pioglitazone et la survenue d'un cancer de la vessie. Ce médicament de la famille des glitazones a obtenu une autorisation de mise sur le marché en Europe en 2000 et a été commercialisé en France en 2002. Son indication est le traitement du diabète de type 2, en monothérapie en cas d'intolérance à la metformine, en bi ou trithérapie associée à d'autres antidiabétiques.

L'objectif principal de ce travail, mené à la demande de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) - devenue Agence de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), était de préciser, chez les personnes diabétiques traitées en France, l'existence d'un lien éventuel entre une exposition à la pioglitazone et l'incidence du cancer de la vessie.

Cette étude de cohorte a été réalisée à partir des données du Système national d'information inter-régimes de l'Assurance Maladie (Sniiram), chaînées avec les données du programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI).

Documents à télécharger

Pioglitazone et cancer de la vessie

Rapport de juin 2011

Pioglitazone et cancer de la vessie - Résumé

Diaporama de présentation du rapport à la commission d'AMM du 9 juin 2011

Rubriques annexes