ameli.fr - Benfluorex et risque de cardiopathie valvulaire

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Benfluorex et risque de cardiopathie valvulaire

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 16 décembre 2015
Plusieurs cas cliniques rapportés dans la littérature suggéraient que le benfluorex pouvait être associé à des cardiopathies valvulaires de régurgitation.

L'objectif de cette étude, réalisée sur le Système national d'information inter-régimes de l'Assurance Maladie (Sniiram), était de préciser et de quantifier, chez les personnes diabétiques traitées par benfluorex en France, une augmentation possible du risque de cardiopathie valvulaire.

Au total, 1 048 173 patients diabétiques ont été inclus dont 43 044 (4,1 %) personnes exposées au benfluorex. Le risque d'hospitalisation en 2007-2008 pour une insuffisance valvulaire cardiaque était plus élevé dans le groupe exposé au benfluorex : risque relatif brut (RR) = 2,9 [intervalle de confiance à 95% 2,2 à 3,7] et RR ajusté = 3,1 [2,4 à 4,0]. Les personnes ayant eu les doses cumulées de benfluorex les plus faibles avaient un risque inférieur de développer une insuffisance valvulaire cardiaque avec hospitalisation. Les risques relatifs ajustés pour insuffisance mitrale et insuffisance aortique ont été respectivement de 2,5 [1,9 à 3,7] et de 4,4 [3,0 à 6,6]. Le risque relatif ajusté pour la chirurgie de remplacement valvulaire était de 3,9 [2,6 à 6,1].

Référence :
Weill A, Païta M, Tuppin P, Fagot JP, Neumann A, Simon D, Ricordeau P, Montastruc JL, Allemand H. Benfluorex and valvular heart disease: a cohort study of a million people with diabetes mellitus. Pharmacoepidemiol Drug Saf. 2010 Dec;19(12):1256-62.

Cet article est en libre accès sur le site de la revue Pharmacoepidemiology and Drug Safety.

Documents à télécharger

Benfluorex, valvulopathies cardiaques et décès

Rapport de septembre 2010

Benfluorex et décès

Note complémentaire de novembre 2010

Rubriques annexes