ameli.fr - Les prescriptions hospitalières de médicaments délivrés en ville en 2016

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Les prescriptions hospitalières de médicaments délivrés en ville en 2016

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 20 février 2018

La place des prescriptions hospitalières exécutées en ville (PHEV) est de plus en plus importante. En 2016, avec 11,7 milliards d’euros remboursés par le régime général de l’Assurance Maladie, elles représentent près du quart de l’ensemble des prescriptions de médicaments, d’actes d’auxiliaires médicaux, de biologie, de dispositifs médicaux et de transports de malades exécutées en ville ainsi que d’indemnités journalières. 45 % de ces prescriptions
correspondent à de la pharmacie délivrée en ville (5,2 milliards d’euros). Ces douze dernières années, les prescriptions hospitalières de médicaments délivrés en ville (PHMEV) ont augmenté de 8 % en moyenne par an, modérant ainsi la décroissance des remboursements de médicaments de ville.

Les médicaments principalement prescrits par les établissements publics sont spécifiques à l’activité hospitalière puisque 64 % d’entre eux sont des médicaments de spécialité liés aux traitements de maladies chroniques complexes (cancer, antirhumatismaux spécifiques, etc.). Ils expliquent à eux-seuls les trois quart de l’évolution des PHMEV.

La part des PHMEV dans le répertoire des groupes de génériques est équivalente, à structure de prescription identique, à celle des autres prescripteurs de médicaments, néanmoins elle varie fortement d’un établissement à l’autre.

Lire aussi

N° 49 - PHMEV en 2016

Retrouver cette étude dans la rubrique Points de repère

Rubriques annexes