ameli.fr - Exposition in utero à l’acide valproïque et risque de troubles neuro-développementaux précoces

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Vous êtes ici :

Accueil.Statistiques et publications.Actualités.Acide valproïque et grossesse

Exposition in utero à l’acide valproïque et risque de troubles neuro-développementaux précoces

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 22 juin 2018

Un programme d’études pharmaco-épidémiologiques a été initié en 2015 conjointement par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (Cnam) afin d’évaluer, à partir des données du système national interrégimes de l’Assurance Maladie (Sniiram), l’ampleur et les conséquences de l’exposition des femmes enceintes à des spécialités à base d’acide valproïque en France.

L'étude présentée ici, qui constitue le troisième volet de ce programme ANSM-Cnamts, a pour objectif principal d’estimer le risque des troubles neuro-développementaux parmi les enfants exposés in utero à l’acide valproïque ou ses dérivés dans l’épilepsie en France.

 


 

Lire aussi

Acide valproïque et grossesse

Retrouver cette étude dans la rubrique Études en santé publique > Études pharmaco-épidémiologiques

Rubriques annexes