Vers une prise en charge améliorée de l'insuffisance cardiaque

Publié le

Détérioration de la qualité de vie, hospitalisations répétées (1), décès (2)… L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique lourde de conséquences, qui concerne 1,5 million de personnes en France et devrait progresser de 25 % tous les 4 ans (3). Ce nombre est sous-estimé : les malades tardent à être diagnostiqués car les signes et symptômes d’alerte de la maladie sont peu connus du grand public.

Le diagnostic précoce, la réponse clinique rapide dès la reconnaissance des premiers signes de décompensation de la maladie et la prise en charge optimale de l’insuffisance cardiaque stable relèvent d’un enjeu de santé publique majeur. Les médecins et plus largement les professionnels de santé de premier recours jouent un rôle essentiel pour la détection au plus tôt des symptômes de la maladie.

De la sensibilisation aux signes d’alerte aux supports d’accompagnement pour les patients diagnostiqués

L’Assurance Maladie relance campagne nationale de sensibilisation (espace institutionnel) depuis le 13 avril portée par le slogan « Insuffisance cardiaque : et si votre cœur essayait de vous dire quelque chose ? ».

L’objectif de cette campagne est toujours d’améliorer la connaissance de l’insuffisance cardiaque, notamment des signes d’alerte, et ainsi de favoriser le diagnostic précoce en incitant les patients à en parler avec leur médecin. Elle vise également  à mieux accompagner les patients déjà diagnostiqués. Elle se décline, entre autres, à travers un spot TV et radio, en affichage dans les pharmacies et dans les maisons pluridisciplinaires de santé.

Dans la continuité de la sensibilisation aux signes d’alerte EPOF - essoufflement inhabituel, prise de poids rapide, œdème et fatigue excessive -, l’Assurance Maladie va renouveler prochainement son action avec une nouvelle campagne de sensibilisation cette fois-ci envers les personnes diagnostiquées, en mettant l’accent sur 4 réflexes essentiels à adopter :

  • bouger au quotidien,
  • saler moins,
  • être observant,
  • se peser régulièrement.

En savoir plus sur les outils pour la détection et la prise en charge de l’insuffisance cardiaque

(1) Livre blanc de l’insuffisance cardiaque, septembre 2021, Société française de cardiologie (SFC) - Groupe « Insuffisance cardiaque et cardiomyopathies » (GICC), 27 septembre 2021.
(2) 200 000 hospitalisations annuelles - Ibid.

(3) 70 000 décès annuels soit un décès toutes les 8 minutes - Ibid.

En cours de chargement...